Etats-Unis:Première nomination stratégique de Joe Biden

La situation bloquée à la Maison-Blanche

La situation bloquée à la Maison-Blanche

"Son expérience, à la fois vaste et variée, et sa capacité à travailler avec des représentants de l'ensemble du spectre politique sont exactement ce dont j'ai besoin au poste de chef de cabinet en cette période de crise où nous devons rassembler notre pays", a commenté Biden.

Un responsable clé de l'administration Trump a également refusé de reconnaître officiellement en Joe Biden le président élu. Au cours de la campagne, Klain était l'un des visages publics de la réponse de l'équipe de Biden à la pandémie. Il a ensuite été le chef de cabinet du vice-président Al Gore. Klain, diplômé de Harvard, avait aussi été nommé par Obama pour coordonner la réponse américaine face au virus Ebola en 2014.

Ron Klain est lié à Joe Biden depuis de nombreuses années et est resté son conseiller le plus proche au sein de son équipe de campagne.

Dans le même communiqué diffusé par l'équipe de transition du président élu, M. Klain a assuré que c'était "l'honneur d'une vie" d'être nommé à ce poste. "J'ai hâte de l'aider, lui et le vice-président élu, à réunir une équipe talentueuse et diversifiée pour travailler à la Maison Blanche, alors que nous nous attaquons à cet ambitieux programme de changement et cherchons à combler les divisions dans notre pays", a déclaré Klain. Il comprend l'ampleur des crises économique et sanitaire, et il a l'expérience nécessaire pour les affronter à la tête de cette future administration.

Mercredi, il a reçu par téléphone les félicitations des Premiers ministres australien Scott Morrison et japonais Yoshihide Suga, ainsi que du président sud-coréen Moon Jae-in, après celles d'autres alliés traditionnels des États-Unis les jours précédents.

Le président Donald Trump a perdu les élections du 3 novembre selon toutes les projections des principaux médias américains, mais il a jusqu'à présent refusé de concéder sa défaite et mène depuis une lutte judiciaire visant à renverser le résultat.

Donald Trump s'est rendu au cimetière national d'Arlington, près de Washington, où il a déposé une gerbe sur la tombe du Soldat inconnu, tandis que Joe Biden assistait à une cérémonie au mémorial de la guerre de Corée, à Philadelphie.

Dernières nouvelles