Nvidia travaillerait sur une technologie équivalente au Smart Access Memory d'AMD

Présenté le 28 octobre dernier, lors de la conférence d'annonce des nouvelles Radeon RX 6000, le Smart Access Memory (SAM) permet une gestion plus adéquate de la mémoire tampon du GPU afin de booster les performances, en améliorant les échanges entre le processeur et la carte graphique.

Ce 12 novembre, Nvidia a néanmoins confirmé à la chaîne YouTube GamerNexus qu'elle serait prochainement en mesure d'activer un dispositif similaire sur ses propres GeForce RTX 3000 "Ampère ".

Concrètement, le SAM repose sur un redimensionnement de l'adressage des ressources des périphériques. Comme le souligne le magazine spécialisé Igor's Lab, celle-ci s'appuie en réalité sur la fonctionnalité Resizable BAR de la norme PCI Express, une fonction intégrée par le PCI SIG en janvier 2008 - on remarque par ailleurs que ses instigateurs ne sont autres qu'AMD et HP. "Nous l'avons fait fonctionner en interne et nous constatons des performance similaires ", a pour sa part assuré Nvidia.

Nvidia envisagerait donc une technologie équivalente pour ses cartes graphique basées sur l'architecture Ampere, avec l'avantage de pouvoir la proposer avec les processeurs Intel et AMD. AMD limite cette technologie aux cartes graphique RX 6000, aux CPUs Ryzen 5000 et aux cartes mère série 500 (mises à jour avec un Bios basé sur AMD AGESA 1.1.0.0). L'alternative Nvidia devrait donc être plus ouverte et toucher un plus grand nombre d'utilisateurs.

Dernières nouvelles