Affaire Daval : début du procès de Jonathann Daval en cour d'assises

EN DIRECT- Procès Daval: l'employeur de Jonathann à la barre

Jonathann Daval affirme être le seul impliqué dans la mort de sa femme Alexia

Jonathann Daval s'est mis à pleurer lorsque le président de la cour d'assises a évoqué la découverte du coprs carbonisé d'Alexia.

Jonathann Daval, qui avait reconnu après de multiples revirements avoir tué sa femme et encourt la réclusion criminelle à perpétuité, a réaffirmé être seul impliqué dans la mort de son épouse, au premier jour de son procès. "On croyait qu'ils étaient faits l'un pour l'autre et qu'ils allaient faire leur vie ensemble", souffle Isabelle Fouillot, en larmes.

Le corps d'Alexia Daval, une employée de banque de 29 ans, avait été retrouvé dissimulé sous des branchages et partiellement brûlé le 30 octobre 2017, non loin du domicile des Daval à Gray-la-Ville (Haute-Saône).

Le mari avait signalé deux jours plus tôt la disparition de son épouse lors d'un jogging. Mais en janvier 2018, il avait avoué être le meurtrier de sa femme.

S'en suivront deux années d'instruction durant lesquelles Jonathann livrera plusieurs versions, se rétractant, puis accusant son beau-frère, avant de reconnaître de nouveau le meurtre lors d'une audition bouleversante devant le juge d'instruction.

De nombreuses zones d'ombre subsistent toujours dans le dossier, mais le suspect a "encore des choses à dire", a confié son avocat auprès de Planet.

En juin 2019, il avouera enfin lors de la reconstitution avoir incendié la dépouille d'Alexia.

Le soir du meurtre, Jonathann affirme avoir refusé un rapport sexuel à sa femme qui, en retour, se serait montrée violente, lui reprochant de "ne pas être un homme".

L'image d'une Alexia dominatrice révulse les parents de la victime, qui redoutent que "la défense et Jonathann tapent sur elle" au procès. "On ne fait pas ça à un animal, c'est l'horreur totale", a ajouté Mme Fouillot. Avant l'audience son avocat avait promis "un moment de vérité".

Dernières nouvelles