Covid-19: l'OMS déconseille le médicament remdesivir

Covid-19 : l'OMS recommande de ne pas utiliser le remdesivir pour traiter les malades

Covid-19: l'OMS déconseille le médicament remdesivir

Ce vendredi, l'OMS explique, dans un communiqué, que "Le médicament antiviral remdesivir n'est pas conseillé pour les patients admis à l'hôpital pour le Covid-19, quel que soit le degré de gravité de leur maladie, car il n'y a actuellement pas de preuve qu'il améliore la survie ni qu'il permette d'éviter d'être placé sous ventilation artificielle ". Cette conclusion a été tirée après l'avis de son panel d'experts.

"Contrairement à la première vague de cas qui a été déclenchée par des zones à risque élevé en Afrique subsaharienne, la récente hausse a lieu principalement dans la région nord-africaine, où les températures commencent à baisser", fait remarquer Dr Moeti, précisant que les grands rassemblements et la mobilité ont été identifiés comme des facteurs de risque d'augmentation de la propagation de la COVID-19 et la saison des fêtes peut favoriser ces risques, résultant sur des évènements de super propagation.

L'usage du remdesivir, antiviral développé par le laboratoire américain Gilead, n'est pas recommandé dans le traitement des malades de la Covid-19 hospitalisés, faute de preuves de sa contribution à l'augmentation de l'espérance de vie comme à la réduction du besoin d'assistance respiratoire, a déclaré vendredi 20 novembre un comité de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Il est devenu le 3 juillet le premier médicament contre la COVID-19 à recevoir une autorisation de mise sur le marché européen conditionnelle. L'Agence européenne du médicament (EMA) avait indiqué début octobre qu'elle allait étudier des signalements selon lesquels des "problèmes rénaux aigus " pourraient être liés à la prise de remdesivir.

En France, la Haute autorité de Santé avait cependant jugé que son intérêt (ou "service médical rendu") était "faible".

Les experts de l'OMS ont basé leurs conclusions sur l'analyse de quatre essais cliniques internationaux comparant l'efficacité de différents traitements et portant sur plus de 7 000 patients hospitalisés pour le Covid-19.

Par ailleurs, l'Oms a lancé la campagne à vos masques qui vise à atteindre plus de 40 millions des jeunes en Afrique avec des messages positifs sur la bonne utilisation des masques à travers les réseaux sociaux et de combattre le relâchement, la lassitude et l'incompréhension autour des mesures de prévention de la covid-19.

Pour l'instant, les corticoïdes (dont la dexaméthasone) sont le seul traitement qui a permis de réduire la mortalité due au Covid-19, même si cela n'est vrai que pour une catégorie de patients (les cas sévères qui nécessitent l'administration d'oxygène).

Dernières nouvelles