L'immunité peut s'étendre bien au-delà de six mois — Coronavirus

Coronavirus l’immunité peut s’étendre bien au-delà de six mois

Vidéo Isopix

La dernière en date est celle qui porte le plus vers l'optimisme, mais elle est aussi la moins "solide" - pour l'instant du moins.

Toutefois, ces travaux doivent être considérés avec prudence.

Voilà plusieurs mois que le CHU de Strasbourg et l'Institut Pasteur mènent une étude sur la capacité du système immunitaire à produire des anticorps protecteurs après une infection au Covid-19, et la durée de cette immunité.

Mais par ailleurs, les chercheurs ont constaté qu'entre 3 et 6 mois, le taux des anticorps anti-S et celui des anticorps neutralisants baissent plus rapidement chez les hommes que chez les femmes, indépendamment de l'âge et de l'IMC.

Les chercheurs américains de la Jolla Institute for Immunology viennent de publier l'étude la plus complète menée sur l'immunité au Covid-19.

Cette mémoire n'empêchera pas de réattraper un virus, notons-le, puisque les concentrations d'anticorps finissent immanquablement par diminuer - au point où le même virus peut éventuellement réinfecter l'organisme. L'équipe scientifique a effectué une analyse minutieuse des différents sous-ensembles de cellules immunitaires et d'anticorps, montrant que les enfants avaient bien développé une réponse immunitaire contre le virus. Les chercheurs comptent poursuivre leurs travaux en étudiant chez cette même cohorte " l'autre aspect de la réponse immunitaire, la réponse cellulaire T, pour obtenir une vision globale sur la réponse immunitaire anti-SARS-CoV-2 et son évolution dans les formes légères de COVID-19", concluent-ils.

A en croire les auteurs de cette étude californienne, " cette quantité de mémoire empêcherait la grande majorité des gens d'être hospitalisés pendant de nombreuses années ". Ce qui, si cela se confirme, serait une excellente nouvelle, a commenté en substance Lawrence Young, chercheur à l'Université de Warwick, sur le site du Science Media Centre britannique.

Une nouvelle étude californienne révèle que l'immunité au coronavirus durerait plus de six mois.

Alors pour l'instant, il y a certainement des raisons de nourrir un certain optimisme.

Dernières nouvelles