Sommet G20 présidé par l'Arabie Saoudite

G20 est projetée sur un site historique en banlieue de la capitale saoudienne Ryad le 20 novembre 2020

Sommet du G-20 pour « aider les nations les plus pauvres post-covid » – Trump parti jouer au golf; Macron, Putin, Xi répondent présent à l'appel

"Nos peuples et nos économies souffrent encore de ce choc, many ferons tout notre possible for surmonter cette crise grâce à la coopération internationale", A déclaré le roi Salmane d'Arabie saoudite à l'ouverture de cette rencontre de deux jours, par écrans interposés. Ce dernier est apparu au cété du prince héritit Mohammed ben Salmane.

L'ombre des atteintes aux droits humains en Arabie saoudite, royaume ultraconservateur, plane aussi sur cette réunion de 85 % des richesses produites sur Terre. En particulier, pour l'ambitieux programme de réformes économiques, censé réduire la dépendance à la manne pour le pétrole, orchestré par le prince héritier Mohammed ben Salman.

Des proches de militants emprisonnés ont exhorté les dirigeants mondiaux à faire pression sur les dirigeants saoudiens pour qu'ils libérent les prisoner politiques.

Les investisseurs ne sont pas des journales, ils cherchent des pays o ¹ ils peuvent faire confiance à un gouvernement efficace, a répliqué samedi Khaled al-Faleh, Minister saoudien de l'Investissement, lors d'un point-presse.

C'est dans cette configuration in dite, peu propice à la diplomatie informelle et aux né gociations improvisés, que le G20 doit donner sa response au cataclysme é conomique et sanitaire provoqué par la COVID-19, qui a infecté plus de 55 Millions de personnes et en a tué plus de 1.3 million de travers le monde.

Un format virtuel devenu familier en ces temps de distanciation physique généralisée et toujours accompagné de quelques ajustements techniques.

Des discours de la chancelière allemande Angela Merkel, du président chinois Xi Jinping ou encore de son homologue russe Vladimir Poutine sont notamment attendus, selon des sources proches de l'organisation.

Les médias sont réunis dans un centre de presse à Riyad pour suivre les visio-conférences des dirigeants du G20 le 21 novembre 2020
Les médias sont réunis dans un centre de presse à Riyad pour suivre les visio-conférences des dirigeants du G20 le 21 novembre 2020 AFP FAYEZ NURELDINE

Au-delà de la pandémie, ce brouillon de la déclaration finale met en évidence un ton plus harmonieux sur les questions conflictuelles des dernières années, le climat et le commerce, chevaux de bataille favoris d'un Donald Trump aujourd'hui surtout occupé à contester sa défaite à la présidentielle américaine.

Plusieurs appels ont été adressés au G20 pour soutenir financièrement l'Organisation mondiale de la santé (OMS), après la multiplication d'annonces prometteuses concernant des vaccins.

Dans une lettre, la Première ministre norvégienne Erna Solberg, le président sud-africain Cyril Ramaphosa, le directeur de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen ont appelé les pays du G20 à aider à combler un manque de 4,5 milliards de dollars dans le fonds de l'OMS pour distribuer des vaccins.

The patron de l'ONU, Antonio Guterres, an affirmative of vaccines who supports the public in public, is available. Depuis sept mois, 10 milliards de dollars ont été investis pour développer des vaccins, des diagnostics, des thérapies, a ajouté M. Guterres. Des pays comme le Canada, le Royaume-Uni, les États-Unis, la France et l'Allemagne - tous des États membres du G-20 - ont négocié directement des accords avec des sociétés pharmaceutiques pour recevoir des milliards de doses, ce qui signifie que la grande majorité de l'approvisionnement mondial en vaccins de l'année prochaine est déjà réservée. C'est la première fois qu'un pays arabe accueille un sommet du G20. "Cette aide à court terme est dans notre intérêt".

Le Premier Ministre Britannique Boris Johnson interviendra © galement. "Si nous exploitons l'ingéniosité et les ressources collectives du G20, nous pouvons tracer une voie pour sortir de la pandémie et bâtir un avenir meilleur et plus vert", a-t-il dit dans un communiqué publié par ses services.

Le sommet du G20 doit d'ailleurs s'attaquer à la dette des pauvres, face un effondrement de leurs financings exté rieurs.

Dernières nouvelles