Lancement de la 5G : qui a déjà accès à ce réseau ?

5G : SFR fait de Nice sa première ville connectée dès ce vendredi

Bouygues Telecom annonce une date officielle pour le déploiement de son réseau 5G

Après s'être octroyé 80 MHz de fréquences 5G pour la coquette somme de 728 millions d'euros lors de l'appel d'offres dédié à la nouvelle génération de technologie mobile, la filiale d'Altice France vient de dévoiler le contours de ses forfaits 5G.

Pour le moment, la 5G n'est disponible que dans certaines zones, où les opérateurs ont installé des antennes adaptées. Selon les dernières données publiques, l'ANFR en avait dénombré un peu moins de 500 dans les neuf villes tests choisies: Paris (116), Marseille (95), Lille (89), Nantes (55), Montpellier (54), Lyon (24), Toulouse (22), Bordeaux (19) et Rouen (5). Concernant les forfaits, seuls Orange et Bouygues Telecom ont jusqu'à présent notifié gratuitement leurs offres commerciales 5G au grand public.

De quoi rendre très prudents les opérateurs, qui ont versé 2,789 milliards d'euros à l'Etat pour s'offrir les fréquences 5G, quant à un décollage commercial avant les fêtes de fin d'année. Les clients SFR ne pourront donc pas profiter du réseau dès aujourd'hui. Pour autant, l'opérateur reste fidèle à sa stratégie basée sur les contenus en offrant également une application permettant d'accéder à des contenus sportifs de RMC Sport en réalité virtuelle, ainsi qu'un abonnement à son application SFR Gaming. "Je ne crois pas que le modèle Amish permette de régler les défis de l'écologie contemporaine", avait lancé Emmanuel Macron, désireux de voir la France prendre rapidement le tournant de la 5G pour ne pas rater un enjeu de développement majeur pour l'industrie, les services, la santé, les transports, etc. Car si la 5G promet, à terme, un débit jusqu'à 10 fois plus rapide, les municipalités doivent composer avec la méfiance d'une partie de l'opinion sur les effets sanitaires et environnementaux des ondes électromagnétiques.

" Les entreprises demandent plutôt la fibre!" Il a ajouté: " Ces développements technologiques et sociétaux servent les aspirations? "Il va y avoir des procédures qui vont peut-être mettre en "stand by" certains déploiements. Cela risque de jouer le rôle de frein", prédit un expert du secteur.

"Nous invitons les opérateurs à dialoguer avec les élus locaux, et s'il y a des consultations organisées par les communes, à s'inscrire" à l'issue de la vente aux enchères, a déclaré Sebastian Soriano, président de l'Arcep". "On espère qu'elles seront l'affaire de quelques semaines plutôt que de quelques mois".

Dernières nouvelles