" "Le G20 promet un " accès équitable " au vaccin à tous

Vaccin Covid-19: Les membres du G20 déclarent le vaccin de bien public mondial

Le chef de la BM salue les progrès du G20 en matière d'allègement de la dette

"Réunis par visioconférence samedi et dimanche à l'occasion de leur sommet annuel, les 20 plus grandes puissances économiques de la planète ont promis de " ne reculer devant aucun effort ", afin de garantir un accès et une distribution " équitable " des futurs vaccins anti-Covid19 à tout le monde. "Nous ne reculerons devant aucun effort pour assurer l'accès abordable et équitable (aux vaccins, tests et traitements, NDLR) de tous", est-il écrit dans ce texte. Donald Trump était bien présent au début de la réunion mais il a rapidement quitté les débats pour aller jouer au golf. La pandémie touche pourtant plus de 12 millions de personnes aux États-Unis. Et ce alors que les laboratoires et les Etats du G20 rivalisent d'annonces, qu'il s'agisse de l'alliance Pfizer (Etats-Unis)/BionTech (Allemagne) ou de la société américaine Moderna, des expérimentations massives en Chine ou des recherches menées tambour battant en Russie.

Après l'OMS qui ne cesse d'exhorter la communauté internationale de prendre des mesures qui devraient garantir un accès équitable aux vaccins contre le coronavirus, le G20 adopte le même ton, soucieux particulièrement des pays pauvres dont les économies ont été gravement ravagées par la crise sanitaire occasionnée par la pandémie de Covid-19.

La question de la suspension de la dette pour les pays pauvres attendue par beaucoup, a été renvoyée au printemps prochain.

Dans leur communiqué, les grandes puissances du G20 se bornent à promettre de "faire face aux défis environnementaux les plus pressants".

Mais le reste de la déclaration fait soigneusement la différence entre les signataires de l'Accord de Paris et les autres, les Etats-Unis donc -même si le président élu Joe Biden a promis de faire revenir son pays dans le dispositif.

Dernières nouvelles