Quartararo en pole du GP de France !

"C'est incroyable. Quand j'ai vu la pluie je me suis dit +c'est pas possible+ mais je suis toujours bon sous la pluie et je ne pouvais rêver gagner ici encore", a souligné Danilo Petrucci dont c'est la 2e victoire en MotoGP et qui avait terminé sur le podium lors des deux dernières éditions du GP de France MotoGP au Mans.

Joan Mir, son rival le plus direct, avait pour sa part complètement raté ses qualifications et ne s'élancait qu'en 14e place sur la grille.

"Alors que nous savons qu'il fera meilleur le lendemain, je préfère rester calme et ne pas faire d'erreurs stupides", affirme le jeune niçois, "car il serait facile de perdre le championnat". Une séance de qualifications qui a tourné au vinaigre pour Joan Mir. ", a savouré le pilote français, qui signe la neuvième pole position de sa carrière. " J'ai eu du mal, vraiment, c'était très difficile, a expliqué Quartararo sur Canal+. Les conditions sont extrêmes, il ne fait pas si froid, mais on a du mal à chauffer les pneus. J'ai du me battre avec la moto et je ne la sens pas bien.

Il reste six manches à courir d'ici la fin du championnat fin novembre au Portugal, y compris le Grand Prix de France dimanche.

A l'image des dribbleurs fous qu'il admire, Fabio Quartararo aime donner du plaisir.

Alors que la plupart des épreuves du championnat se sont jusqu'ici disputées à huis-clos en raison du nouveau coronavirus, celle du Mans accueillait quelques milliers de spectateurs dans de strictes conditions sanitaires. S'il s'agit d'un très petit nombre pour un Grand Prix qui en accueille d'habitude plus de 100.000, cela sera un plus pour les deux pilotes français engagés en MotoGP, soit Quartararo et Johann Zarco (Ducati-Avintia).

Cocorico! À domicile, Fabio Quartararo (Yamaha) a régné sur le circuit Bugati du Mans ce dimanche. Il tombe surtout peu, contrairement à Marc Marquez, le sextuple champion du monde et tenant du titre.

Un très petit nombre il est vrai pour un Grand Prix qui en accueille d'habitude plus de 100 000.

"Nous ne voulons rien faire qui pourrait nous faire perdre nos chances au championnat".

Dernières nouvelles