CAF : Ahmad Ahmad suspendu pour cinq ans par la FIFA

Intérim prolongé à la tête de la CAF pour Constant Omari

Confédération Africaine de football : La FIFA suspend Ahmad Ahmad 5 ans

De fait, Ahmad Ahmad perd donc toute possibilité d'être réélu en mars 2021 à Rabat (Maroc), lui qui était à la tête de la confédération africaine depuis mars 2017, après avoir succédé au Camerounais Issa Hayatou. Ahmad Ahmad était dans le collimateur de l'instance mondiale du football depuis longtemps.

La commission d'éthique de la FIFA qui a pris cette décision le 23 novembre 2020, reproche au désormais ex-président de la CAF, des détournements de fonds.

Pour donner du sens à sa manœuvre, le malgache a invoqué "l'urgence " de soustraire la CAF de l'emprise tutélaire, voire "néocolonialiste", de la FIFA.

La Fifa, qui publiera sa décision détaillée dans les 60 jours, a pour l'heure indiqué que l'enquête avait " porté sur diverses questions liées à la gouvernance de la CAF, dont l'organisation et le financement d'un pèlerinage à La Mecque, ses accointances avec l'entreprise d'équipement sportif Tactical Steel et d'autres activités ".

En plus de sa suspension de cinq ans, Ahmad Ahmad est sanctionné d'une amende de 200 000 francs suisses (185 000 euros). Les deux hommes sont en difficulté depuis l'arrestation d'Ahmad Ahmad en juin 2019 lors d'un congrès de la FIFA en marge de la Coupe du monde féminine.

L'intérim à la tête de la CAF se prolonge.

Fin octobre Ahmad Ahmad, président de la Confédération Africaine de Football (CAF) annonçait son intention de briguer un nouveau mandat. - Ahmad, held in custody on June 6 by the Police anti-corruption department (Office anti-corruption de la police judiciaire - Oclciff), has been freed without court action taken against him, the Marseille prosecutor announced on June 7, 2019. Pour quasiment les mêmes motifs que son prédécesseur, il va donc devoir laisser la voie libre à sa succession à quatre autres prétendants que sont l'Ivoirien Jacques Bernard Daniel Anouma, le Sud-africain Patrice Motsepe, le Mauritanien Ahmed Yahya et le Sénégalais Me Augustin Senghor.

Dernières nouvelles