L'UE annonce un contrat de vaccins avec Moderna — Coronavirus

Plus il y a de vaccins mieux c’est pour contrer l’impact du Covid-19 selon le fabricant AstraZeneca Ce n’est pas une compétition

Covid-19 : voici les 4 bonnes nouvelles apportées par les résultats du vaccin AstraZeneca-Oxford

Celui-ci n'a une efficacité moyenne que de 70%, selon des résultats préliminaires, un chiffre plus bas que celui des deux autres entreprises pharmaceutiques. On dit qu'un vaccin est efficace lorsqu'il évite la propagation du virus dans l'organisme et le développement de formes graves. Cette réaction immunitaire pourrait être moins importante avec une première dose réduite. Les scientifiques ont également vu une réduction des infections asymptomatiques après l'injection du vaccin, suggérant que celui-ci pourrait réduire la transmission.

Pascal Soriot, directeur général d'AstraZeneca interrogé par l'AFP, a néanmoins averti: "Si vous ajoutez les capacités de Pfizer, de Moderna et les nôtres qui sont beaucoup plus grandes, nous n'avons à nous trois pas assez de vaccins pour le monde".

Une logistique plus simple. Mais permettront-ils de ne pas du tout être infecté?

Certains flacons utilisés dans l'essai n'avaient pas la bonne concentration de vaccin, si bien que certains volontaires ont reçu une demi-dose, a reconnu l'université d'Oxford dans un communiqué publié mercredi 25 novembre. La distribution de tout vaccin sera notamment suspendue au feu vert du régulateur, l'Agence européenne des médicaments (EMA).

AstraZeneca a déclaré prévoir produire jusqu'à trois milliards de doses du vaccin en 2021 si ce dernier réussit à franchir les derniers obstacles réglementaires.

Un vaccin beaucoup moins cher. Le Canada a commandé 20 millions de doses du vaccine d'AstraZeneca. Ce prix faible s'expliquerait en partie par le fait que l'entreprise a négocié avec l'Union européenne pour partager les coûts d'une action juridique en cas d'effets indésirables rares du vaccin, rapportait en septembre Reuters.

Le président d'AstraZeneca France a aussi indiqué que le vaccin, une fois homologué, sera mis à disposition "à prix coûtant", c'est-à-dire un prix qui correspondra au coût de la production.

Les vaccinations, en commençant par les personnels de santé et les personnes vulnérables, devraient commencer à la mi-décembre aux Etats-Unis puis au début de 2021 en Europe, avec une montée en puissance régulière à mesure que les vaccins seront produits et que d'autres formules, par d'autres laboratoires, seront prêtes et validées.

Dernières nouvelles