La Russie affirme que son vaccin est efficace à 95%

Coronavirus : La Russie affirme que son vaccin Spoutnik V est efficace à 95 %

COVID-19 | La Russie affirme que son vaccin Spoutnik V est efficace à 95 %

Moscou a affirmé mardi 24 novembre que son vaccin Spoutnik V contre le Covid-19, développé par le centre de recherche Gamaleïa de la capitale, était efficace à 95%.

Cette annonce intervient alors que la Russie, au 5e rang mondial en nombre de contaminations avec 2 138 828 cas détectés à ce jour, a enregistré mardi un record de 491 décès, pour un total de 37 031 morts, les autorités russes ne recensant que les décès, dont le coronavirus sont considérées comme la cause première.

Par ailleurs, le site officiel du vaccin Spoutnik-V a indiqué que le prix de la dose pour le marché international serait inférieur à 10 dollars.

Selon le média Sputnik, le vaccin russe contre la Covid-19 a été officiellement annoncé à la commercialisation au prix de 10 dollars la dose, l'équivalent de 1.200 dinars algériens, selon le taux de change officiel, et 1.700 dinars selon l'indice de change du marché parallèle.

Pour rappel, le vaccin a été évalué à une efficacité dépassant les 95% après 42 jours de la prise de la première dose, à condition que la personne reçoive la deuxième dose du vaccin.

Baptisé en référence au premier satellite artificiel de l'Histoire conçu par l'Union soviétique, le vaccin Spoutnik V est actuellement en phase 3 d'essais cliniques randomisés en double aveugle, quand ni le patient ni le médecin ne savent s'il s'agit d'un placebo.

Les essais ont également lieu aux Émirats arabes unis, au Venezuela et au Bélarus.

Il s'agit d'un vaccin à " vecteur viral " utilisant comme vecteur en deux injections deux adénovirus (virus très courants, responsables notamment de rhumes), transformés pour y ajouter une partie de celui responsable de la COVID-19. Les premières livraisons internationales du vaccin russe Spoutnik V seront effectuées aux clients en janvier 2021 sur la base des partenariats existants avec des fabricants étrangers, précise le même communiqué.

Le laboratoire britannique AstraZeneca et l'université d'Oxford ont pour leur part annoncé lundi que leur vaccin était efficace à 70% en moyenne, et jusqu'à 90% dans certains cas.

La concurrence internationale fait rage pour développer un vaccin au virus responsable de la pandémie qui a paralysé des pays entiers depuis le début de l'année.

Dernières nouvelles