Tony Yoka arrache la grande victoire de sa carrière — Boxe

Tony Yoka nouveau combat dès ce vendredi

Tony YOKA

Deux mois après sa victoire expéditive face au Français Johann Duhaupas, Tony Yoka remonte sur le ring dès vendredi à Nantes pour affronter l'Allemand Christian Hammer. Il se pourrait que ça aille loin dans les rounds. Il est dans la force de l'âge (33 ans), il a de sacrées références. Septembre à Paris a montré les progrès en termes de vitesse et de précision, mais c'était peut-être trop rapide.

Hammer a affronté par le passé l'Anglais Tyson Fury et le Russe Alexander Povetkin.

Le 20 décembre prochain, Tony Yoka sera opposé au Croate Peter Milas pour tenter de remporter sa première ceinture, celle du championnat de l'Union Européenne des poids lourds, actuellement vacante.

" Les combats s'intensifient et nous poursuivons cette progression vers les sommets", explique Jérôme Abiteboul.

Un combat de dix rounds, disputés dans leur ensemble qui plus est, c'est bien une première pour Tony Yoka dans le monde des lourds professionnels.

"Si la situation sanitaire s'arrange, on aimerait bien qu'il boxe aux Etats-Unis ou en Angleterre. Mais tout dépend des possibilités et des adversaires", précise son manager. Mais alors que Yoka attend de réaliser son rêve américain, il doit continuer à s'occuper de ses excursions et restaurer une image ternie auprès du public français à travers ses victoires peu glorieuses et sa suspension pour violation de ses obligations de localisation.

C'est le début d'une histoire d'amour entre Tony Yoka et la H'Arena. Tour contre son compatriote Johann Duhaupas, 25 ans.

"Dans ma tête, il n'y a que Christian Hammer, a déclaré le héros des JO-2016 sur Canal+". Parce que si je me projette, je vais certainement le négliger et tu peux faire des erreurs tactiques et te faire surprendre. J'ai ma stratégie, je sais qu'il sera un boxeur coriace alors bien sûr nous ferons des tours mais j'utiliserai ma boxe et j'ai la capacité de le battre. Janvier a annoncé qu'elle voulait déléguer les arts martiaux.

Dernières nouvelles