En NCAA, Sarah Fuller dans l'histoire du football américain

Sarah Fuller

Football: Sarah Fuller écrira l'histoire | JDQ

Sarah Fuller est devenue la première joueuse à participer à un match de football universitaire du prestigieux " Power 5 ", samedi, lorsqu'elle a effectué le botté d'envoi de la deuxième demie du match entre l'Université Vanderbilt et l'Université du Missouri.

Pas question pour Fuller de se frotter aux gros gabarits: Vanderbilt a profité de ses talents premiers pour donner le coup d'envoi de la deuxième mi-temps du match qui l'opposait à l'université du Missouri. "Le fait que je puisse représente toutes les filles qui ont toujours voulu faire ça, où qui aimeraient jouer au football ou n'importe quel autre sport, ça doit les encourager de sortir de chez elle et de faire quelque chose d'aussi important, c'est génial". "Ça les encourage à le faire, à croire en leurs rêves", a dit Fuller après la rencontre.

"C'était tellement excitant, a-t-elle ensuite apprécié".

Les protocoles sanitaires et les restrictions découlant de la pandémie de coronavirus ont contraint l'entraîneur-chef des Commodores Derek Mason à compter sur un nombre limité de spécialistes en vue de leur match contre les Tigers.

Cette dernière s'entraîne avec l'équipe depuis mardi.

Appelée en renfort après plusieurs cas de Covid-19 au sein de la formation de Vanderbilt, elle a toutefois connu la défaite pour sa grande première: son université a même été corrigée 41 à 0. Elle portait la mention " Joue comme une fille " derrière son casque.

Écrivons l'histoire, a tweeté Sarah Fuller, vendredi, avec une photo d'elle vêtue de l'uniforme noir des Commodores, avec un ballon de football entre les mains et un ballon de soccer entre les pieds.

Dernières nouvelles