Pourquoi le discours de l’exceptionnalité n’est pas satisfaisant — Kamala Harris

Je veux être la première femme présidente: Reese Witherspoon confie son rêve d’enfant en soutien à Kamala Harris

Zuma Press Bestimage

"Une combattante intrépide pour les faibles, et parmi les meilleurs serviteurs du pays." . Elle est contrainte de renoncer à la course présidentielle. Elle deviendrait la première femme vice-présidente des Etats-Unis s'ils remportaient l'élection du 3 novembre. "Kamala est cette personne". Puis en janvier 2017, elle avait prêté serment au Sénat à Washington, s'inscrivant comme la première femme originaire d'Asie du Sud et seulement la seconde sénatrice noire dans l'histoire américaine. Une décision difficile pour la sénatrice. Les attaques ont déjà commencé à pleuvoir côté républicain face à cette nouvelle adversaire qui ne se laisse pas intimider. Avant elle, seules deux femmes avaient été colistières, la démocrate Geraldine Ferraro en 1984 et la républicaine Sarah Palin, aux côtés de John McCain, en 2008.

Que c'est un calcul politique de la part de Joe Biden.

Hier, Donald Trump s'en est pris immédiatement à Kamala Harris, en la qualifiant de phony Kamala, ce que l'on pourrait traduire par " Kamala bidon ".

"Pour le peuple" ("For the people"), sa devise à l'époque, dévoilait son engagement pour une société plus juste et inclusive. Entre 2004 et 2011, alors procureure de San Francisco, Kamala Harris s'était opposée à une modification de la constitution californienne limitant le mariage à deux personnes de sexe opposé.

2010: Elle devient procureure générale de Californie. Elle est également à l'origine d'un portail internet qui rend publiques des données judiciaires sur les violences policières. "Et pourtant nous avons un président qui se préoccupe plus de lui que de ceux qui l'ont élu", a-t-elle lancé. En septembre 2018, il s'était retrouvé désœuvré face à la sénatrice.

Mais son passé de procureure pèse aussi contre elle. "En cause, notamment, ses initiatives passées pour punir durement de petits délits qui ont, selon ses critiques, affecté surtout les minorités". Reste que sa proximité avec la Silicon Valley pourrait permettre au duo Biden-Harris de s'assurer le soutien de généreux donateurs. Ce dernier lui avait rendu la pareille en la traitant de "gamine". Et en tant que président, il construira une Amérique qui sera à la hauteur de nos idéaux.

Donald Trump a lui aussi réagi rapidement à la nouvelle en convoquant une conférence de presse. "Elle a eu de très mauvais résultats aux primaires. Et maintenant elle est la première femme noire à être désignée en tant que candidate pour la vice-présidence des Etats-Unis", rappelle le Los Angeles Times qui estime que "Kamala Harris a pourtant beaucoup plus à offrir que d'être un simple symbole ". "Prête à travailler? ", lui répond Joe Biden, en lui annonçant à qu'il l'a choisie comme colistière. Le candidat démocrate, qui pourrait devenir le plus vieux président du pays en novembre prochain, a annoncé qu'il ne ferait qu'un mandat. Sa vice-présidente a donc tout intérêt à avoir l'étoffe d'une présidente.

Dernières nouvelles