Rugby - Bleus - Matthieu Jalibert buteur de l'équipe de France face à l'Italie

Le Bigourdan sera titularisé samedi au Stade de France

Le Bigourdan sera titularisé samedi au Stade de France

Le sélectionneur a appelé le revenant Brice Dulin et cinq néophytes pour débuter demain (21h10) contre l'Italie, match décisif pour l'accession à la finale de la Coupe d'automne des nations. Du jamais vu depuis juin 2007 et un test-match perdu face aux All Blacks (42-11) à Auckland, en l'absence des demi-finalistes du Top 14.

Mais le conflit entre la LNR et la FFR sur la mise à disposition des internationaux avait accouché d'un compromis: trois feuilles de matchs maximum pour les internationaux à l'automne.

Dans la porte verrouillée de Saint-Denis, où l'ancien ailier international Christophe Dominici, décédé mardi, est mis à l'honneur, l'essentiel de l'expérience de ce nouveau look du XV français est centré autour de trois joueurs: Scrum Half Baptiste Serin (38 sélections), Capitaine bombardé en l'absence de Charles Ollivon, ailier Teddy Thomas (21 sélections). Il a envie d'être à la tête de cette équipe et de montrer l'exemple. Le forfait des îles Fidji, ravagés par les cas de coronavirus, a repoussé l'échéance à Édimbourg.

Réuni lundi à Marcoussis, le groupe refait à neuf n'a eu que quelques jours pour se préparer. "Il ne manque toutefois pas d'" énergie ", aux dires du manager Raphaël Ibañez, et ne manque pas non plus de susciter la curiosité.

Et parmi les profils uniques se trouve celui du Centre Jean-Pascal Barraque. Pour Barraque, précision qu'il s'agira d'une première titularisation en rugby à XV, puisqu'il compte déjà 127 sélections en équipe de France de rugby à VII. Parce que le cercle mondial VII s'immobilise en raison de la pandémie.

Une première ligne entièrement toulousaine.

A la charnière, le Toulonnais Serin, qui atteindra les trois feuilles de match contre l'Italie, et l'ouvreur bordelais Matthieu Jalibert présentent une bonne dose de vécu commun.

C'est avec ce renouvellement forcé que le staff espère s'offrir une finale, probablement contre l'Angleterre à Twickenham le 6 décembre. Mathématiquement, un nul suffit pour coiffer sur le poteau l'Ecosse et terminer premiers du groupe. Un tiers des joueurs fêteront même leur première sélection (Neti, Geraci, Pesenti, Barraque, Villière)! Ce groupe a une expérience limitée mais c'est le contrat, le deal.

ITALIE: Minozzi - Trulla, Zanon, Canna, Sperandio - (o) Garbisi, (m) Violi - Meyer, Steyn, Mbanda - Cannone, Lazzaroni - Zilocchi, Bigi (cap.), Fishetti.

Dernières nouvelles