Le journaliste et essayiste Jean-Louis Servan-Schreiber est mort

Jean-Louis Servan Schreiber le 22 novembre 2010

Jean Louis Servan-Schreiber le 22 novembre 2010.- Archives AFP BERTRAND GUAY

L'homme de presse Jean-Louis Servan-Schreiber est décédé ce 28 novembre à l'âge de 83 ans des suites de la Covid-19, selon une information publiée par Paris Match. Il s'était imposé comme un puissant patron de presse à l'américaine, à la tête des magazines " L'Expansion " et de " Psychologies " notamment.

Éric Chol, directeur de la rédaction de L'Express, a ainsi partagé un touchant message: "Jean-Louis Servan-Schreiber, mon premier patron lorsque j'ai débuté à L'Expansion en 1993. Quand un phénomène émerge, je crée un journal", explique en 1979 Jean-Louis Servan-Schreiber. Il rejoindra L'Express fondée par son frère et Françoise Giroud avant de créer son propre média. Il y a 1 an, il nous donnait ses précieux conseils, quand, avec Alain Weill, nous lui avons présenté notre projet de relance de L'Express. En outre, ce travailleur infatigable qu'était Jean-Louis Servan-Schreiber comptait à son actif 17 ouvrages et ne ménageait pas son temps pour s'engager en faveur des droits de l'Homme. "Ce sera, au côté de Jean Boissonnat, " L'Expansion ", qui devient un groupe puissant et incontournable de la presse économique (" L'Entreprise ", " La Vie financière ", " La Lettre de l'Expansion ", " La Tribune "...). Dans les années 1970, il se fait aussi connaître du grand public en intervieweur du " Questionnaire", émission mensuelle sur TF1.

" Je fais du surf sur les évolutions sociales".

Jean-Louis Servan-Schreiber continue sur sa lancée.

" Pendant 30 ans, j'ai expliqué à des hommes comment réussir".

La diffusion passe vite de 75 000 à 350 000 exemplaires et, en dix ans, le titre devient, derrière " Marie-Claire", le deuxième mensuel féminin haut de gamme français en diffusion et en recettes de publicité. "C'est plus agréable", déclare-t-il à " Libération ".

C'est avec une infinie tristesse que nous venons d'apprendre la disparition de Jean-Louis Servan-Schreiber, qui avait dirigé Psychologies pendant plus de 10 ans. À côté de JJSS (décédé en 2006), le cadet JLSS aura lui aussi réussi à imposer les siennes.

Dernières nouvelles