Thomas Ruyant confirme, Thomson résiste — Vendée Globe

Hugo Boss le voilier d'Alex Thomson victime de problèmes de structure

Hugo Boss le voilier d'Alex Thomson victime de problèmes de structure

Après avoir mis la pression pendant deux jours sur le skipper d'Hugo Boss, Thomas Ruyant s'est glissé devant lui: au pointage de ce matin 8h00, Thoams Ruyant affichait une avance de 25 milles nautiques. Derrière eux, Jean Le Cam (Yes we Cam!), quatrième, accuse 446 km de retard (240,7 nm). Les trois, qui emmènent la flotte depuis la sortie du Pot-au-Noir au sud de l'équateur, ont donc creusé l'écart sur Le Cam, le doyen de cette 9e édition.

"Dans les prochaines 24 heures, il va falloir faire des choix et définir une route vers l'est pour la semaine et ce n'est pas évident", avait prévenu Dalin jeudi. Reste à savoir qui adoptera la meilleure tactique au moment de prendre la direction du Cap de Bonne-Espérance. On ne sait pas encore très bien ce qui a causé ces dégâts.

LinkedOut, même à vitesse réduite ces douze dernières heures, conserve ce dimanche matin, la tête de la course, bien calé dans l'étroit couloir de vent qui le rapproche des latitudes Sud. "Les trois marins, qui filaient vers la pointe sud de l'Afrique, naviguent sur des voiliers " volants " dernière génération (les " foilers "), intrinsèquement plus rapides que les monocoques traditionnels.

Les " foilers " sont des voiliers très rapides mais éprouvants. Depuis le départ de la course des Sables d'Olonne le 8 novembre, Ruyant détient le record de distance parcourue en 24 heures, soit 508,2 milles nautiques (environ 941 km) le 16 novembre. Le trio a en effet perdu de la vitesse en entrant dans le front froid et aussi parce que, plus au Nord, les chasseurs ont encore un peu de vent et peuvent avancer à 14 nœuds.

Avec une mappemonde gonflage et son doigt pointé dessus en le bougeant, Sam Davies a trouvé la bonne solution pour expliquer concrètement ce que signifie vraiment faire le tour du globe sur un bateau à voile, en solitaire ou pas mais en passant par le Sud. Victime d'une avarie, l'ancien leader Alex Thomson, désormais 3e, n'a pour l'instant pas changé ses plans.

Au douzième jour de course, il n'y a qu'un seul abandon, celui de Nicolas Troussel (Corum L'Epargne) après un démâtage lundi au large du Cap-Vert.

Dernières nouvelles