Un véhicule percute des passants en zone piétonne, plusieurs morts — Trèves

Allemagne: une voiture percute des passants dans une zone piétonne deux morts et plusieurs blessés

Allemagne: une voiture percute des passants dans une zone piétonne deux morts et plusieurs blessésSEBASTIAN WILLNOW DPA AFP

Quatre personnes dont un enfant en bas âge ont été tuées et plusieurs blessées mardi après avoir été percutées par une voiture dans le centre piéton de Trèves, dans l'ouest de l'Allemagne, ont annoncé le maire et la police de la ville.

La police allemande a confirmé la mort de deux piétons et l'arrestation du conducteur. Quinze personnes ont été blessées, dont certaines "grièvement", selon le maire de la ville. Plusieurs enfants feraient partie des blessés, selon des informations des médias locaux non confirmées par les autorités.

La voiture a parcouru entre 600 mètres et un kilomètre à vive allure dans cette zone piétonne, percutant tout sur son passage.

La police et la municipalité de Trèves ont demandé à la population d'éviter cette zone piétonne du centre de la ville où un important dispositif de sécurité a été déployé.

Roger Lewentz, le ministre de l'Intérieur du Land de Rhénanie-Palatinat, où se trouve Trèves, a fait état d'un bilan de quatre morts, quatre blessés graves, quinze blessés au total, sans compter de nombreuses personnes victimes d'un traumatisme psychologique.

"Ce qui s'est passé à Trèves est choquant. La voiture a été attrapée, le conducteur a été arrêté", a indiqué la police locale en début d'après-midi, qui a précisé que l'homme avait été arrêté.

Une courte vidéo de la zone piétonne montrait des débris sur la chaussée ainsi que des corps allongés.

Une vidéo postée sur les réseaux sociaux montre un véhicule SUV, au capot enfoncé, immobilisé par des véhicules de police toutes sirènes hurlantes. Des secouristes pratiquent un massage cardiaque sur une victime.

La ville est à environ 120 miles à l'ouest de Francfort, près de la frontière avec le Luxembourg.

La police n'était pas en mesure de préciser s'il s'agissait d'un accident, du geste d'un forcené ou d'un possible attentat à la voiture bélier.

"Nous avons arrêté une personne, un véhicule a été saisi", a indiqué la police sur son compte Twitter.

Dernières nouvelles