Audi s'engage au Dakar en 2022

Audi quitte la Formule E et s’engage sur le Dakar

Rene Rast dans la Formule E d’Audi ce 30 novembre 2020 à Valence

Le Rallye Dakar remplacera l'implication d'usine d'Audi en Formule E, qui ne se poursuivra plus sous la forme d'une équipe d'usine après la saison 2021.

Attention toutefois, ce moteur TFSI ne sera pas le groupe propulseur de ce qui semble être un buggy de rallye-raid puisqu'il agira en tant que prolongateur d'autonomie afin de permettre à la motorisation électrique de pouvoir être alimentée en énergie durant des spéciales qui, parfois, dépassent les 500 ou 600 km. En revanche, cette annonce sonne la fin de l'aventure de la Formule E. Championnat dans lequel la marque aux anneaux était engagée depuis son lancement... "Nous voulons continuer à démontrer la validité notre slogan "Vorsprung durch Technik " au plus haut niveau du sport automobile, et développer des technologies innovantes pour nos modèles de série".

Le constructeur aux anneaux n'est évidemment pas étranger au monde du rallye, qu'il révolutionna à partir de 1981 avec la célèbre Audi quattro dotée d'une transmission intégrale. Pour rappel, en 2012, Audi a remporté la première victoire d'une voiture de course hybride aux 24 Heures du Mans.

" L'objectif est d'améliorer la performance de la chaîne de traction électrique et de la batterie dans les années à venir. Depuis, le rallye le plus difficile du monde est le scénario idéal pour cela", déclare le président du conseil d'administration d'Audi, Markus Duesmann.

"L'expérience acquise pourra ensuite être appliquée dans les futurs modèles de production électrique." . En six années de présence, Audi est devenu la marque " dominante " dans la série électrique puisqu'elle a à son actif 12 victoires en course, 43 podiums, un titre Pilote obtenu en 2017 avec Luca Lucas di Grassi et un titre Ecurie (ou marque) gagné en 2018. Audi Sport customer racing continuera à offrir à ses clients une gamme complète de modèles, ainsi qu'un service intensif pour les courses dans le monde entier.

"En outre, nous évaluons pour nous d'autres domaines d'activité possibles dans le sport automobile international".

Comme si cela ne suffisait pas, le nouveau directeur sportif d'Audi, Julius Seebach, indique que l'entreprise " se prépar[e] intensément à entrer dans la nouvelle catégorie de prototypes sportifs LMDh avec ses courses phares, les 24 Heures de Daytona et les 24 Heures du Mans".

Dernières nouvelles