Lewis Hamilton déclaré positif à la COVID-19

Lewis Hamilton a été testé positif au Covid-19

Lewis Hamilton a été testé positif au Covid-19. AFP

Vainqueur dimanche dernier au Grand Prix de Bahreïn, Lewis Hamilton (Mercedes) a été testé positif au Covid-19.

Hamilton a besoin d'un test négatif avant d'être autorisé à retourner dans le paddock, et reste donc sujet au doute pour la dernière course de la saison à Abou Dhabi, du 11 au 13 décembre.

" Depuis le début de la saison en juin, mon équipe et moi avons pris toutes les précautions possibles et nous avons suivi les protocoles à la lettre partout où nous sommes allés afin de rester prudents et en bonne santé", déclare Lewis Hamilton sur son compte Twitter".

" Lewis a donc fait un test qui s'est avéré positif".

Williams devrait probablement demander une compensation financière à Mercedes pour libérer son pilote, mais la perspective de prêter Russell à Mercedes le temps d'un week-end pourrait entraîner des avantages marketing intéressants pour l'équipe si le pilote de 22 ans gagne son premier Grand Prix de F1 le week-end prochain. J'ai la chance de ne souffrir que de symptômes légers et je vais faire de mon mieux pour rester en forme et en bonne santé. Stoffel Vandoorne, pilote de réserve de Mercedes devrait suppléer Hamilton, mais pour le moment ce n'est pas officiel.

Vandoorne, qui pilotait en F1 en 2017 et 2018 avec McLaren, participe actuellement avec Mercedes aux essais de présaison de Formule E à Valence, en Espagne.

Hamilton s'est assuré du titre de champion du monde 2020, son septième en F1 (un record qu'il partage avec l'Allemand Michael Schumacher), lors du GP de Turquie à la mi-novembre. Il était prévu avant même le test positif d'Hamilton qu'il rejoigne Bahreïn à l'issue de ces essais, qui se terminent ce mardi, précise un porte-parole de l'écurie. Mercedes est sacrée chez les constructeurs pour la septième saison consécutive depuis 2014.

Le Britannique est le troisième pilote de F1 à être testé positif au Covid-19 cette saison, après Sergio Perez à Silverstone et Lance Stroll en Allemagne.

Le protocole sanitaire de la F1 prévoit des tests de détection avant un week-end de course, dans les premières 24 heures sur le circuit, puis tous les cinq jours quand les GP s'enchaînent, comme c'est le cas actuellement avec trois GP en trois semaines, deux à Bahreïn et un à Abou Dhabi.

" Les procédures établies par la FIA et la Formule 1 garantissent qu'il n'y aura pas d'impact plus large sur l'évènement de ce week-end", précise la Fédération internationale de l'automobile dans un communiqué. On en reparlera dimanche ou lundi pour voir si c'est faisable.

Dernières nouvelles