Attention au crime organisé, alerte Interpol — Vaccin anti-covid

Interpol. Image d'illustration

Interpol. Image d'illustration

LYON | L'organisation internationale Interpol a adressé mercredi un message d'avertissement à ses 194 pays membres, appelés à se préparer à des actions du crime organisé centrées sur les vaccins contre le coronavirus. "Falsification", "vol", "publicité illégale du Covid-19 et des vaccins contre la grippe".

Le secrétaire général d'Interpol, Jürgen Stock a indiqué qu': "Il est essentiel que les autorités soient autant préparées que possible face à l'irruption à venir de tous types d'activités criminelles liées aux vaccins contre la Covid-19".

Alors que la course aux vaccins contre la Covid-19 bat son plein et qu'aucune homologation, pour l'instant, n'a encore été accordée pour la commercialisation d'aucun vaccin, l'organisation a déjà évoqué avoir constaté "la promotion, la vente et l'administration de faux vaccins". Certains n'auraient pas hésité à vendre et administrer de "faux vaccins", insiste Interpol.

Les Etats doivent donc se tenir prêts à "garantir la sécurité de la chaîne d'approvisionnement" ou à "identifier les sites web illicites vendant de faux produits", assure Interpol. "3 000 sites web associés à des pharmacies en ligne soupçonnés de vendre des médicaments et des dispositifs médicaux illicites", ont été comptabilisé par l'unité cybercriminalité d'Interpol. Parmi eux, près de "1 700 contenaient des cybermenaces, en particulier des logiciels malveillants de phishing et de spam". L'organisation souhaite donc mettre tout le monde en garde: il faut absolument demeurer vigilant devant des offres qui "semblent trop belles pour être vraies", pour éviter de "tomber dans le piège".

Dernières nouvelles