Android : un plus long suivi pour la sécurité des utilisateurs

Qualcomm s'associe à Google pour permettre a votre smartphone de prendre en charge 4 versions d'Android

Android 11

Google avait en 2017 déjà rendu Android plus modulaire, ce qui fait que les mises à jour étaient envoyées plus rapidement et plus simplement aux anciens appareils, sans adaptation pour les versions Android spécifiques par marque ou type d'appareil.

Les fabricants de smartphones pourront par ailleurs fournir désormais jusqu'à quatre années de correctifs sur les smartphones utilisant une puce Snapdragon, au lieu de trois années habituellement.

Pour résumé, des téléphones tels que le Galaxy S21, le OnePlus 9 Pro ou encore le Xiaomi Mi 11 pourraient, théoriquement, être mis à jour vers Android 12, 13 et 14. Actuellement, la plupart des produits haut de gamme et certains fabricants en particulier autorisent les mises à jour pendant trois ans, ce qui est essentiellement prolongé d'un an. Il est également important de noter que Qualcomm ne s'engage que pour les futurs appareils, à commencer par le prochain SoC phare Snapdragon 888.

Google-Project-Treble-benefits
Smartphones Android : Google travaille avec Qualcomm pour proposer 4 années de mises à jour

Google s'est associé au fabricant de puces Qualcomm pour étendre son projet Treble, afin d'assurer quatre mises à jour du système d'exploitation Android et quatre mises à jour de sécurité sur les prochains smartphones Android 11 qui sont alimentés par des chipsets Qualcomm. Pour ce qui est de Samsung, cela devrait se faire au cas par cas puisque le constructeur coréen jongle entre ses propres puces et celles de Qualcomm. La nouvelle se répand en effet en ligne de manière quelque peu imprécise, étant souvent rapportée comme " 4 ans de mises à jour", alors que nous tenons à souligner que 4 sont les années de mises à jour de sécurité, alors que les mises à jour Android promises sont de 3 ans. Qualcomm, MediaTek et d'autres ont dû réparer et réparer la puce pour prendre en charge des mises à jour plus longues du système d'exploitation.

Pour les consommateurs, cela signifie que les nouveaux appareils équipés de processeurs Snapdragon de Qualcomm pourront prendre en charge jusqu'à 4 ans de mises à niveau du système d'exploitation Android (version de lancement + 3 mise à jour majeur) et 4 ans de mises à jour de sécurité. LG, Motorola et Oppo devraient également intégrer cette puce dans leurs smartphones.

Malgré tout, c'est un pas dans la bonne direction, même si c'est un pas que l'on verra où il mène dans quelques années, alors que des processeurs Qualcomm compatibles, comme le 888, sont dans la rue depuis plusieurs années.

Dernières nouvelles