Coronavirus au Royaume-Uni : Londres et le Sud-Est reconfinés dès dimanche

Londres barricade sa population face à un rebond du coronavirus

Londres barricade sa population face à un rebond du coronavirus. Pixabay- Free

"Plus il y a de virus produits, donc de personnes infectées, plus il y a de mutations aléatoires et plus grande est la fréquence de mutations avantageuses pour le virus", relève encore le Pr Axel Kahn.

Cette nouvelle souche du SARS-CoV-2 semble être beaucoup plus rapide dans la contamination. Le nombre de cas est en forte hausse dans le sud-est de l'Angleterre, dans la métropole de Londres notamment.

"Le groupe consultatif sur les menaces nouvelles et émergentes des virus respiratoires (NERVTAG) considère maintenant que cette nouvelle souche peut se propager plus rapidement", a déclaré le médecin-chef de l'Angleterre, Chris Whitty, dans un communiqué.

Cette nouvelle souche est-elle plus dangereuse ou résistante aux vaccins?

Les autorités sanitaires britanniques ont indiqué samedi que cette variante du nouveau coronavirus pouvait se propager plus rapidement. De précédentes mutations du coronavirus SARS-CoV2 ont déjà été observées, plus de 10 000 ont été signalées dans le monde. Afin d'éviter toute propagation, il avait été décidé d'abattre 15 millions de ces animaux en élevage au Danemark ou même en France. Matt Hancock, ministre de la Santé, évoque des signalements de cette nouvelle souche dans au moins "soixante secteurs locaux".

La variante de Covid-19 récemment détectée serait apparue mi-septembre à Londres ou dans le Kent (sud-est), selon le conseiller scientifique du gouvernement, Patrick Vallance.

Le Royaume-Uni compte plus de plus de 66.500 morts.

Très critiqué depuis le début de la pandémie pour sa gestion de la crise, le gouvernement britannique mise gros sur la vaccination avec une campagne lancée dès le 8 décembre, visant en priorité les personnes âgées et les soignants. Tous les éléments "indiquent fortement que la deuxième vague que nous traversons est portée par cette nouvelle variante", a ajouté le ministre.

A quelques jours de Noël, les Londoniens et les habitants du sud-est de l'Angleterre devront se plier aux consignes d'un nouveau niveau d'alerte, le quatrième et plus élevé. Les commerces non essentiels, les gymnases intérieurs, les installations de loisirs et les services de soins personnels devront fermer. Les pubs, restaurants et musées y étaient déjà fermés depuis mercredi. Tous les déplacements en dehors de cette zone seront interdits. Une décision motivée par l'envolée des contaminations attribuée à une nouvelle souche du nouveau coronavirus. "Nous devions reprendre le contrôle et la seule manière de le faire est de restreindre les contacts sociaux", a déclaré le ministre de la Santé Matt Hancock dimanche.

"Ce sera très difficile de la garder sous contrôle jusqu'à ce qu'un vaccin soit déployé", a-t-il ajouté.

Dernières nouvelles