Les conditions d’octroi enfin assouplies — Crédit immobilier

La durée maximum d'endettement va passer de 25 à 27 ans le taux maximum d'endettement sera porté à 35% contre 33% précédemment

Les autorités assouplissent les conditions d'octroi du crédit immobilier - Actualités Banque & Assurance

Une décision qui devrait avoir un impact positif sur ceux qui ont un projet immobilier en 2021, avec une baisse mécanique du taux de refus attendue. Les conditions d'octroi des crédits immobiliers, qui s'étaient durcies après les recommandations de fin 2019 du régulateur, sont assouplies pour l'année à venir.

Lors de sa réunion de ce jour, le Haut conseil de stabilité financière a finalement décidé d'assouplir ses recommandations, notamment pour les primo-accédants.

Un assouplisssement des recommandations à plusieurs niveaux...

...

Parmi les points qui changent, le taux d'effort maximal recommandé pour le remboursement des prêts a été porté à 35% du revenu des ménages, contre 33% auparavant. Avoir cette possibilité d'aller jusqu'à 35 % d'endettement, va permettre d'éviter ces situations qui ont entrainé des refus de prêt insensés, et à des primo-accédants de devenir propriétaires, y compris dans les grandes villes où les prix sont parfois élevés... Ainsi, la capacité d'emprunt était donc calculée sur 23 ans (+ deux ans de différé) et non sur 25.

Même si les banques resteront vigilantes sur le reste-à-vivre et l'apport des emprunteurs, elles auront davantage de latitude pour accepter les dossiers qui dépassent un peu les limites.

A noter: les banques utilisent d'ores et déjà cette marge de flexibilité de 20 %, mais dès cet été elles devront s'y limiter. La part des crédits en dehors des clous n'a pas été révélée. Selon les calculs du courtier VousFinancer, un couple percevant 3.000 € de revenus par mois pourra emprunter 15 000 € de plus au taux de 1,5 % sur 25 ans.

Dernières nouvelles