L’Union européenne approuve le vaccin américain Pfizer contre le coronavirus — Officiel

Illustration du vaccin contre le Covid-19 de Pfizer et BioNTech

Illustration du vaccin contre le Covid-19 de Pfizer et BioNTech

La Commission européenne a autorisé le vaccin Pfizer-BioNTech, qui a été validé par l'Agence européenne des médicaments. Mais d'après les experts, rien ne prouve à ce stade que cette variante entraîne des formes plus graves ou qu'elle résistera aux vaccins. Le pays prévoit la vaccination de ses 5,7 millions d'habitants d'ici à septembre 2021, en donnant la priorité aux soignants, aux personnes âgées et aux personnes vulnérables.

L'Agence européenne des médicaments a autorisé ce lundi le vaccin Pfizer-BioNTech, ouvrant la voie à un possible coup d'envoi des vaccinations dans l'Union européenne avant la fin de l'année.

Après avoir obtenu le feu vert de l'Agence européenne des médicaments (EMA), la dernière étape est l'approbation par la Commission européenne, attendue dans les prochains jours.

"Il n'y a pas pour le moment d'indications que le vaccin ne soit pas efficace contre la nouvelle souche du coronavirus", a déclaré la directrice de l'EMA, Emer Cooke, lors d'une conférence de presse au cours de laquelle elle a annoncé la validation du vaccin.

Les appels à une action rapide s'étaient multipliés après que le Royaume-Uni et les Etats-Unis ont accordé une autorisation d'urgence au vaccin Pfizer-BioNTech, développé par le géant américain Pfizer et l'entreprise allemande BioNTech.

" Notre avis scientifique ouvre la voie à la première autorisation de mise sur le marché dans l'UE ", a-t-elle affirmé, précisant que l'autorisation doit couvrir l'ensemble des 27 États-membres de l'Union européenne. Si l'autorisation est donnée, le vaccin sera théoriquement disponible dès demain.

Dernières nouvelles