Les Pays-Bas suspendent les liaisons aériennes avec le Royaume-Uni

Une partie de l'Angleterre reconfinée face à un virus

Les Une de journaux britanniques annonçant les restrictions pour Noël le 20 décembre Liverpool- Paul ELLIS

Ce samedi, le Premier ministre britannique avait annoncé le reconfinement de la capitale, Londres, et d'une partie du territoire. Le ministre a expliqué qu'il serait très difficile de la garder sous contrôle avant le déploiement d'un vaccin, rapporte Franceinfo. Les autorités sanitaires vont désormais analyser cette souche de coronavirus, comment la personne a été infectée et s'il y a des cas contacts.

L'absence de coordination au sein de l'UE avait amené l'Espagne à réclamer une réponse commune, appelant ainsi à éviter "des mesures unilatérales".

Samedi 19 décembre, le gouvernement néerlandais a annoncé que tous les vols de passagers en provenance du Royaume-Uni étaient supprimés dès ce dimanche et jusqu'au 1er janvier.

Pour se prémunir, plusieurs pays européens, dont le voisin irlandais, ont décidé de suspendre leurs liaisons aériennes ou ferroviaires avec le Royaume-Uni. L'Allemagne envisage "sérieusement" de le faire aussi.

L'information " sur cette nouvelle souche est très préoccupante ", a déclaré le Pr Peter Openshaw, immunologiste à l'Imperial College de Londres. Il n'y a en revanche "aucune preuve d'un changement de la gravité de la maladie" à ce stade. L'Italie, durement touchée, va par ailleurs se reconfiner pour les fêtes à partir de ce lundi.

Dans l'UE, la campagne de vaccination devrait commencer les 27, 28 et 29 décembre, selon la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

Motif d'espoir toutefois: les experts de l'Union européenne sont arrivés à la conclusion que les vaccins actuels restaient efficaces face à cette nouvelle variante, a annoncé dimanche soir le gouvernement allemand. Hors de l'UE, c'est aussi le cas du Koweït, de l'Iran (pour deux semaines), de la Suisse, du Salvador et d'Israël, ces trois derniers pays ayant également suspendu leurs liaisons avec l'Afrique du Sud où la nouvelle variante du SARS-CoV-2 a aussi été détectée. Pour le moment, rien n'indique que cette souche soit plus mortelle que les autres.

Plus tôt dimanche, le Bloc québécois avait demandé à Ottawa de suspendre temporairement les vols en provenance du Royaume-Uni, affirmant que c'est un " geste préventif et nécessaire " à faire.

"Les coronavirus mutent tout le temps et il n'est donc pas surprenant que des nouveaux variants du Sars-CoV-2 émergent", rappelle le professeur Julian Hiscox, de l'université de Liverpool. Ce n'est pas la première mutation découverte par les scientifiques.

Le pays compte au total plus de 900 000 cas positifs et près de 25 000 morts.

L'Agence européenne des médicaments se penchera lundi sur le sort du vaccin Pfizer-BioNTech qui devrait être autorisé dans les deux jours par la Commission. Le Maroc pourrait, à son tour, prendre une décision similaire.

La Turquie a suspendu les vols en provenance du Royaume-Uni et d'autres pays en raison de préoccupations concernant la nouvelle souche de coronavirus à transmission rapide.

Dernières nouvelles