Apple pourrait produire sa voiture électrique dès 2024

Le projet aurait été relancé en 2018 quatre ans après son éclosion avec le retour à Cupertino de Doug Field un ancien d'Apple passé par Tesla explique l'agence de presse anglo-saxonne

Apple pourrait produire sa voiture électrique dès 2024

Chez Apple, le projet Titan a été lancé en 2014 et concernait le développement d'une voiture électrique et autonome qui aurait été commercialisée aux côtés des autres produits de la marque.

D'après une troisième source, la firme californienne aurait mis au point une technologie de batterie mono-cellulaire permettant de réduire les coûts globaux tout en augmentant l'autonomie de la voiture. Le "New York Times" rapportait en 2016 que le projet avait été relancé chez Apple, après que le géant américain ait procédé à des dizaines de licenciements.

Se lancer dans la construction automobile représente un défi logistique même pour un groupe comme Apple, qui dispose d'une énorme trésorerie et qui écoule chaque année des centaines de millions d'appareils électroniques assemblés à partir de composants venant de diverses parties du monde.

"S'il y a une entreprise sur la planète qui a les ressources pour le faire, c'est probablement Apple". La multinationale se serait en effet fixée comme objectif pour 2024 de produire un véhicule de tourisme ayant sa propre technologie de batterie révolutionnaire, ont déclaré à Reuters des personnes informées du projet.

Apple et la voiture électrique: un serpent de mer qui dure depuis six ans. Apple espère ainsi largement augmenter l'autonomie de son véhicule.

Les batteries seraient de type lithium-fer-phosphate (LFP), moins exposées à une surchauffe; ainsi, elles sont plus sûres que celles au lithium-ion, selon une personne proche du dossier.

Dernières nouvelles