Vaccinations: 15 Ehpad concernés dès lundi dans les Hauts-de-France

Christiane veut

Christiane veut"connaître plus longtemps petits-enfants. Vincent pereira

Les plus âgés (75 ans et au-delà dans un premier temps) ou les plus fragiles seront les premiers à être vaccinés s'ils le souhaitent.

Après une autorisation de mise sur le marché de la part de l'Agence nationale de sécurité du médicament et un retour positif du Comité consultatif national d'éthique (CCNE), la dernière des étapes sur la route d'une vaccination à l'échelle nationale a été franchie ce jeudi 4 décembre.

Jean-Jacques Morfoisse, Directeur-adjoint de l'ARS Occitanie a annoncé au cours d'un point en visio-conférence que la campagne de vaccination dans la région commencera la semaine du 4 janvier.

Quatre Ehpad et cinq Unités de Soins Longue Durée, sur les 149 Ehpad (10 220 résidents, 7 611 personnels) 5 USLD (480 résidents, 482 personnels), que compte l'Hérault sont concernés.

" Cette première phase de vaccination concerne les personnes âgées résidant en établissements, ainsi que les professionnels y exerçant et présentant un risque élevé", rappelle l'ARS.

"Les opérations sont déjà engagées dans ces établissements (information, consultations, recueil du consentement)", indique l'agence.

Dans les Pyrénées-Orientales, trois EPHAD et deux USLD (unité de soins de longue durée) pourront vacciner leurs résidents dans la semaine du 4 janvier.

Les premiers patients volontaires devraient pouvoir recevoir la première injection du vaccin dès ce lundi.

Dernières nouvelles