Pour lancer sa Xbox, Microsoft a tenté de racheter Nintendo

Source: Jan Wiedemann

Quand Microsoft voulait racheter Nintendo : ''Imaginez que l'on se moque de vous pendant une heure''

Jonathan "Seamus" Blackley, alors directeur de la technologie, croit se souvenir d'un Sony positionnant la PlayStation 2 comme un concurrent du PC et comme une machine porteuse de Linux. La suite, c'est Kevin Bachus, un ancien de Xbox, qui la raconte.

Était-ce suffisant pour arrêter Ballmer? Ce que Sony montrait était trois ou quatre PlayStation dans chaque foyer et pas d'ordinateur.

Interrogé par Bloomberg pour les 20 ans de la marque Xbox, Kevin Bachus, responsable des relations avec les éditeurs de jeux, revient sur la genèse du projet dont l'idée initiale était plutôt de déguiser un PC. Et là encore, c'est le fait de remettre sur la table la supposée menace nommée PlayStation 2 qui fit avancer le débat en la faveur de la création de la Xbox, le mot de la fin étant revenu à Steve Ballmer, dont ce fut la première grande décision en tant que PDG. À compter de ce jour, l'équipe Xbox obtiendra tout ce qu'elle veut, que ce soit ses propres locaux ou une enveloppe de 500 millions de dollars pour le marketing.

Plus tard, Microsoft a également essayé de racheter Midway, qui était intéressé pour se faire racheter.

Halo Combat Evolved
Microsoft a essayé de racheter Nintendo en 2000

Le 6 janvier 2001 au CES. Studio à l'origine du "révolutionnaire " Halo, qui donnera à la console ses lettres de noblesse. Très vite, Microsoft cible Electronic Arts. Et l'équipe Xbox s'est souvent vue rappeler que Microsoft avait la réputation d'abandonner rapidement un projet quand celui-ci ne rapportait pas d'argent assez vite.

Même Todd Howard de Bethesda, qui fait désormais officiellement partie de la famille Xbox, se rappelle avoir été sceptique lors de l'annonce de la Xbox à la GDC 2000. La supériorité technique, c'est aussi ce qui a fait la différence pour Tomonobu Itagaki qui sera l'un des premiers grands alliés de Microsoft avec des titres comme Dead or Alive 3 et Ninja Gaiden. Selon elle, il fallait parler de technologie pour d'abord attirer l'attention des développeurs et seulement ensuite parler du business. Forcément, face à 20 ans d'existence, nombreux sont les médias à revenir sur l'arrivée d'un tel mastodonte que Microsoft dans le secteur du gaming, ce qui laisse place à une multitude d'anecdotes plus croustillantes les unes que les autres. A cette occasion, Microsoft révèle dans un entretien quelques informations sur les débuts de la console et notamment sa tentative de rachat de Nintendo. Mais le studio Rare n'était pas la priorité de Microsoft au départ, qui avait déjà tenté une approche auprès d'Electronic Arts, qui a décliné l'offre de façon courtoire puis du côté de chez Nintendo.

Steve Ballmer nous a fait rencontrer Nintendo pour voir s'ils accepteraient d'être rachetés. Ils nous ont juste ri au nez. Imaginez quelqu'un qui se moque de vous pendant une heure entière. "C'est un peu comme ça que s'est passée cette réunion". Notre argument était que leur hardware était nul et, comparé à la PlayStation, il l'était. "Donc la proposition était de leur confier le développement des jeux pendant que Microsoft s'occuperait du matériel", se rappelle Bob McBreen, alors à la tête du développement commercial. Le géant américain a également tenté d'acquérir Midway Games, qui détenait déjà Mortal Kombat et un certain Squaresoft qui avait permis à la PSone des succès importants avec la saga des Final Fantasy. Bob McBreen déclare que Microsoft est allé au Japon en novembre 1999.

Dernières nouvelles