Coronavirus: Le vaccin Moderna validé en France et en Grande-Bretagne

Un homme appuie sur son bras après avoir été vaccin

Vaccin Pfizer : les chocs allergiques touchent 1 personne sur 100 000

Le vaccin de Pfizer/BioNTech nécessite l'injection de deux doses espacées de 21 jours. "Pour des questions d'immunologie et de maturation optimale des cellules qui produisent les anticorps, il faut faire deux injections en trois semaines".

Ce rappel fait notamment écho aux propos du ministre-président flamand Jan Jambon (N-VA), qui a indiqué cette semaine au parlement flamand avoir pris contact, sans succès, avec la firme Pfizer et d'autres pour examiner les possibilités d'acheter des vaccins supplémentaires spécifiquement pour la Flandre. La Belgique, qui s'inscrit dans le programme européen de précommande, s'est déjà engagée à acheter quelque 5 millions de doses de ce vaccin, pour tout le pays, mais les livraisons dépendent du rythme de production.

L'Europe a donné vendredi un coup d'accélérateur à ses programmes de vaccination en doublant ses commandes de doses Pfizer-BioNTech tandis que la Chine a coupé du monde deux grandes villes pour endiguer de nouveaux foyers de Covid-19.

"Cela nous permet de disposer davantage de doses disponibles tout de suite", a-t-il ajouté. "Il utilisent la même technologie".

Quant à l'Iran, son guide suprême Ali Khamenei n'a pas hésité à interdire l'importation de vaccins contre le Covid-19 fabriqués aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, estimant que ceux-ci pourraient servir à "contaminer" son pays.

Passé ces similarités, les deux vaccins présentent des différences dont une majeure: leurs conditions de conservation. Ces vaccins ne fournissent en effet pas la même " cible " d'entraînement au système immunitaire. Il s'appuiera pour cela sur les différents vaccins autorisés au fur et à mesure par l'Agence européenne des médicaments, distribués dans l'Union au prorata de la population de chacun des pays.

La Commission européenne a annoncé ce vendredi 8 janvier la conclusion d'un nouveau contrat avec Pfizer et BioNTech pour la livraison de 300 millions de doses supplémentaires de leur vaccin contre le COVID-19, portant à 600 millions au total ses commandes au groupe pharmaceutique américain et son partenaire allemand. L'article est en libre accès, et toutes les données y figurent de manière transparente.

Cette nouvelle constitue un pas de plus vers l'accélération de la campagne de vaccination sur le territoire. Autre point commun: une efficacité presque identique constatée lors des essais cliniques - 95 % pour Pfizer, 94,1 % pour Moderna. La Phase 3 n'a cependant pas confirmé l'espoir. A ce stade, on ne connait pas encore celle du panier français. Près d'un an après la diffusion globale de la maladie, il n'existe donc toujours pas de traitement efficace contre le Covid-19.

Dernières nouvelles