COVID-19 : Couvre-feu sur le Québec à partir du 9 janvier

François Legault Premier ministre du Québec

François Legault Premier ministre du Québec

Québec maintient le retour à l'école au 11 janvier pour les élèves du primaire, qui devront tous porter le couvre-visage dans les corridors. L'annonce a été rendue publique, aujourd'hui mercredi 06 janvier 2021 par le gouvernement québécois.

Pour ce qui est des écoles secondaires, étant donné que l'on considère que l'enseignement à distance est plus facile à déployer, il y aura une semaine d'enseignement en ligne supplémentaire. Des amendes de 1000 $ à 6000 $ sont prévues pour les récalcitrants.

Malgré tout, M. Legault a durci le ton envers le premier ministre Trudeau, indiquant que le Québec était prêt à recevoir davantage de vaccins et qu'il n'avait pas à faire la leçon aux Québécois quant à la gestion des maisons des aînés (CHSLD).

Les commerces non essentiels demeurent donc fermés jusqu'au 8 février et le télétravail obligatoire, lorsque possible.

Des exceptions seront faites uniquement pour les cours d'éducation physique et des programmes particuliers en contexte scolaire, l'entraînement des athlètes identifiés et des sports professionnels qui auront reçu une autorisation de la santé publique, peut-on lire sur le site du gouvernement. À noter que le Nord-du-Québec est exclu de ces mesures.

"La situation s'est empirée". Le Québec avait déjà été ainsi mis sur pause en mars dernier, et beaucoup d'activités avaient été, avant les Fêtes, mises en suspens jusqu'au 11 janvier. Le déplacement de chaque employé concerné devra se faire uniquement dans le cadre de l'emploi occupé par le détenteur du formulaire et ne pourra servir à aucune autre fin.

Click to enlarge image
Et maintenant, le couvre-feu | La Presse

Par ailleurs, les activités en plein air, comme la marche, le ski de fond, le patin et le ski alpin, pourront être pratiquées en solitaire.

"On veut éviter d'avoir ces choix-là à faire. Avec plus de 100 nouvelles infections chaque jour au Québec, une nouvelle région pourrait être touchée rapidement", a mentionné le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, ajoutant qu'il n'est pas impossible que des travailleurs de la santé des régions soient appelés en renfort à Montréal, par exemple, si la situation devenait encore plus critique. Il sera question, entre autre, de la réorganisation des contenus, des examens, de la ventilation et de mesures d'aide en santé mentale pour les jeunes. Le gouvernement canadien a aussi promis de faire tout en son pouvoir pour s'assurer que les vacanciers vont respecter leur quarantaine.

Les rassemblements dans les lieux de culte seront dorénavant interdits. Les seules réservations pouvant être acceptées seront pour les personnes appartenant à une même unité familiale (résidant à la même adresse).

Les élèves pourront aussi aller étudier dans les bibliothèques municipales, un allègement décidé afin d'offrir une solution à ceux qui n'ont pas Internet à la maison.

Les CPE et les garderies restent ouvertes.

La réouverture des écoles ne sera pas repoussée. Ces vacances dans le sud ont indigné de très nombreux Québécois, qui eux, sont restés tranquillement chez eux dans le respect des consignes sanitaires, pendant que les médecins et les infirmières, eux, ne pouvaient justement pas prendre de vacances pour pouvoir continuer à soigner les malades du Covid.

Dernières nouvelles