Le vaccin Moderna autorisé en France et au Royaume-Uni — Coronavirus

Vaccin anti Covid-19 : l’Europe double sa commande à Pfizer pour un total de 600 millions de doses

Covid-19 - Enfin un deuxième vaccin en France : la Haute Autorité de la Santé autorise l'utilisation du vaccin

Bilan. Le Royaume-Uni a enregistré vendredi 1 325 morts supplémentaires de la maladie Covid 19, un record depuis le début de la pandémie, portant son bilan total à 79 833 décès dans les 28 jours suivant un test positif.

L'émergence au Royaume-Uni et en Afrique du Sud de deux nouveaux variants du Covid-19 inquiète la communauté internationale en raison de sa plus forte transmissibilité.

Pour tester l'efficacité du vaccin, les équipes de Pfizer/BioNTech associées à l'université de médecine du Texas ont développé un coronavirus porteur de cette mutation puis ont prélevé des échantillons de sang de vingt personnes qui avaient reçu le vaccin Pfizer/BioNTech. Autre différence, le vaccin Moderna n'est autorisé que pour les personnes de plus de 18 ans contre 16 ans pour celui de Pfizer/BioNtech.

L'Union européenne a conclu un accord pour l'acquisition de 300 millions de doses supplémentaires du vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19, doublant ainsi la quantité déjà commandée, a annoncé vendredi la présidente de la Commission Ursula von der Leyen lors d'une conférence de presse. Ils n'ont trouvé "aucune réduction de l'activité de neutralisation" vis-à-vis du virus porteur de la mutation par rapport au virus classique, selon le communiqué. En effet, les auteurs eux-mêmes soulignent que leur étude ne porte pas sur l'ensemble des mutations présentes sur ces variants.

Les experts ont exprimé un optimisme prudent face aux résultats.

Il repose sur la même technologie que le vaccin développé par l'alliance Pfizer/BioNTech, à savoir la technologie de l'ARN messager.

"Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l'EMA a recommandé de mettre à jour les informations sur le produit de Comirnaty afin de préciser que chaque flacon contient six doses du vaccin", a déclaré le régulateur européen dans un communiqué.

Dernières nouvelles