Nouvelle affaire pour les Balkany

Justice : Patrick Balkany placé en garde-à-vue dans une nouvelle affaire

Patrick Balkany à sa sortie de prison en février dernier

Selon une source proche de ce dossier, Patrick Balkany a été brièvement placé en garde à vue, son audition a commencé dans la matinée et il a été remis en liberté dans la soirée. Entre 2008 et 2015, un local situé à Levallois-Perret et n'étant pas censé être exploité a été loué à diverses sociétés, a précisé le parquet de Nanterre à l'AFP. Sa mise en examen s'ajoute à celles de deux anciens dirigeants de cette société qui agissait pour le compte de la ville de Levallois, et qui fut un temps présidé par Patrick Balkany.

L'enquête avait abouti le 20 novembre 2019 à une ouverture d'information judiciaire pour abus de biens sociaux, recel, faux et usage de faux, détournement de biens d'un dépôt public, blanchiment aggravé entre 2008 et 2017. Le gendre de l'ancien maire tout comme son directeur de cabinet ont eux aussi été placés en garde à vue, ainsi que d'autres personnes, selon le parquet.

De nouveaux ennuis pour Patrick Balkany? Sa fille en premier lieu, à qui appartenaient des entreprises ayant bénéficié de ce local. Deux gardes à vue étaient toujours en cours, vendredi soir.

L'enquête est diligentée par l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), d'après le parquet de Nanterre.

Les époux Balkany ont été condamnés en appel en mars pour fraude fiscale puis en mai pour blanchiment. Ils ont formé un pourvoi en cassation contre cette dernière condamnation. Être sous le feu de la justice pour mélange présumé des intérêts publics et familiaux n'est pas une expérience inédite, loin s'en faut: pas plus tard qu'en juillet dernier, l'ex-édile a été mis en examen, soupçonné d'avoir utilisé des agents municipaux, notamment ses chauffeurs, à des fins personnelles.

Dernières nouvelles