Vous serez obligés de partager vos données avec Facebook — WhatsApp

Whatsapp veut partager plus de données avec Facebook les utilisateurs s'inquiètent

Apple «attaque» Facebook en montrant la quantité de métadonnées que WhatsApp capture ses utilisateurs avec un iPhone

Les utilisateurs de WhatsApp ont récemment reçu une notification relative à la mise à jour des conditions d'utilisation et de la politique de confidentialité de l'application.

Étape 1: Lancez WhatsApp sur votre iPhone. "Si l'un de vos contacts n'utilise pas encore nos services, nous gérerons ces informations pour vous de manière à ce que ces contacts ne puissent pas être identifiés par nous", explique la société. "Une fois que vos messages sont envoyés, ils sont supprimés de nos serveurs". Reste que l'application de messagerie Signal se pose en alternative à WhatsApp et semble profiter de la situation. La nouvelle politique de confidentialité d'Apple pourrait également être un frein à la mise à jour de WhatsApp. C'est là que les choses deviennent intéressantes. "Nous utilisons également vos informations de localisation à des fins de diagnostic et de dépannage", est le message très clair.

La nouvelle politique précise les types d'informations qu'elle peut collecter et partager avec Facebook et ses filiales. Des exemples de ce type d'intégration tierce incluent l'utilisation du lecteur vidéo intégré à l'application pour lire du contenu à partir d'une plateforme tierce.

Sur Twitter, nombre d'utilisateurs s'alarmaient jeudi d'avoir donné leur consentement sans avoir lu en détail les changements induits.

En acceptant ce changement, les utilisateurs consentent à partager non plus uniquement avec WhatsApp, mais aussi avec Facebook, les données les concernant.

Ainsi, les utilisateurs de WhatsApp devront " accepter les nouveaux termes d'utilisation pour continuer à l'utiliser " après l'entrée en vigueur de ces nouvelles conditions. "Les codes de vérification sont actuellement retardés chez plusieurs opérateurs parce qu'il y a beaucoup de nouvelles personnes qui essaient de rejoindre Signal en ce moment (nous pouvons à peine enregistrer notre excitation) ", indique la messagerie.

L'application, propriété de Facebook depuis 2014, faisait jusqu'ici figure de bon élève en matière de protection des données personnelles des utilisateurs.

" En tant que membre des entités Facebook, WhatsApp reçoit des informations de la part des entités Facebook et partage des informations avec elles, tel que décrit dans la Politique de confidentialité de WhatsApp, notamment pour fournir des intégrations qui vous permettent de relier votre expérience WhatsApp aux autres produits des entités Facebook; pour assurer la sécurité et l'intégrité des produits des entités Facebook; et pour améliorer vos expériences avec les produits et publicités des produits des entités Facebook ", indiquent les CGU.

Dernières nouvelles