Covid-19 : les Coupes d'Europe de rugby suspendues au moins jusqu'en février

Les clubs de Top 14 sont priés

L’EPCR a décidé de suspendre temporairement les Coupes d’Europe

Le rugby européen sur pause: les Coupes d'Europe sont suspendues "au moins jusqu'à début février" en raison du contexte sanitaire, et les incertitudes montent sur le Tournoi des six nations 2021, censé s'ouvrir dans moins d'un mois.

La Ligue nationale de rugby (LNR) va en effet se plier à la demande du ministère des Sports qui lui a écrit, samedi 9 janvier, "pour l'inviter à reporter les prochaines rencontres incluant des clubs français, conformément aux souhaits exprimés par plusieurs clubs professionnels français de rugby ces derniers jours", selon un communiqué transmis à l'AFP. Et de préciser: "Tout en respectant l'ensemble des autres directives des gouvernements et des autorités locales compétentes, et en accordant la priorité à la santé et au bien-être des joueurs et du personnel des clubs, l'EPCR, en collaboration avec ses ligues et fédérations actionnaires, reste déterminée à trouver une solution lui permettant de reprendre et de terminer ses tournois dès que possible".

En Coupe d'Europe, le Stade toulousain devait se rendre en Angleterre pour affronter Exeter, tenants du titre, avant de recevoir la province irlandaise de l'Ulster. Ce lundi soir, l'EPCR, organisateur de la compétition, a annoncé la suspension.

Selon des informations de l'AFP, les organisateurs avaient assuré vouloir se calquer sur le protocole appliqué en France, où les équipes sont testées trois jours avant les matches, au lieu de six dans les deux coupes européennes. L'ASM Clermont Auvergne devait affronter les Irlandais du Munster samedi 16 janvier à 17h30, le Racing 92 les Harlequins.

L'EPCR a agi ainsi après l'intervention du gouvernement français. Une situation jugée "préoccupante" par l'État français. Une mesure de précaution face aux risques du variant britannique du coronavirus, très contagieux, et qui a touché l'Aviron Bayonnais après un match face à Leicester.

La LNR serait d'ailleurs déjà en train de plancher sur un scénario alternatif pour le week-end à venir, avec la reprogrammation de quatre matches en retard, dont les rencontres entre le Racing 92 et Toulon ou le déplacement de Clermont à Bordeaux-Bègles.

Près d'un an après l'apparition du Covid-19 en Europe, le sport français n'est pas encore sorti de la cloche sous laquelle l'a placé la pandémie de coronavirus.

Dernières nouvelles