Michel Moulin est officiellement candidat à la présidence de la FFF

Michel Moulin n’hésite pas à mouiller le maillot comme ici en 2012 à Orléans

Michel Moulin n’hésite pas à mouiller le maillot comme ici en 2012 à Orléans

Car pour le candidat à la FFF, il est évident que Didier Deschamps ne devrait pas avoir le droit d'imposer à Noël Le Graët ses choix.

L'ancien joueur et dirigeant d'origine gardoise Michel Moulin se porte candidat à la présidence de la Fédération française de football. Il s'agit de l'homme d'affaires Michel Moulin (59 ans), fondateur de ParuVendu et du 10Sport, qui s'est exprimé dans les colonnes du Figaro.

L'actuel président délégué de Blois Foot 41 (National 2) estime par ailleurs que les dirigeants actuels de la fédération ont " multipli (é) les erreurs de management ", notamment au sujet de Karim Benzema. En plus de Le Graët, il y aura aussi Frédéric Thiriez comme candidat. Le football amateur est en fin de vie et pas seulement en raison de la crise du Covid-19. " Ma candidature n'est pas celle d'un ego, mais celle d'un collectif". "Sur la gestion de Karim Benzema, qui est un grand attaquant (l'interview a été réalisée avant le renvoi en correctionnelle de l'attaquant dans le cadre de l'affaire de la sextape, NDLR), Didier Deschamps, c'est un salarié de la FFF. Si au-dessus de lui, on lui dit de faire jouer Benzema, il doit le faire jouer", explique Michel Moulin. Une annonce qui risque de faire tiquer le sélectionneur tricolore. "Fabien Barthez, Eric Di Meco et Daniel Bravo sont derrière moi, tout comme Peguy Luyindula, Kader Ferhaoui, Pascal Olmeta ou encore Nicolas Dieuze ", a-t-il lancé, citant également des personnalités extérieures au football telles que David Douillet ou Christine Kelly.

Dernières nouvelles