Regarder la saison 1 en streaming — Lupin

Omar Sy dépoussière Arsène Lupin dans une nouvelle série sur Netflix

L'acteur français Omar Sy à Hollywood en Californie le 13 février 2020

"Ce qui est super avec Omar quand il joue Assane, c'est qu'avec son charisme, son sourire, on a envie de le voir réussir même si c'est pour commettre des délits", relève auprès de l'AFP le scénariste britannique George Kay (Criminal, Killing Eve), aux manettes de Lupin en collaboration avec le Français François Uzan (Family Business). Quadragénaire déterminé à réparer l'honneur de son père, mort après avoir été accusé du vol d'un précieux collier qu'il n'avait pas commis, Assane Diop est mû par un désir de vengeance qui donne à la série l'occasion de s'attaquer à des sujets tels que les inégalités sociales et raciales contemporaines. Hervé Pierre, Ludivine Sagnier, Shirine Boutella (Papicha) ou encore Soufiane Guerrab (La Vie Scolaire) viennent compléter le casting.

Produite par Gaumont, la série est composée de dix épisodes, dont les cinq premiers, d'une quarantaine de minutes, seront disponibles vendredi.

Pour la série, des lieux de tournage grandioses comme le Louvre ainsi que des réalisateurs chevronnés comme Louis Leterrier (Insaisissables) et Marcela Said (Narcos Mexico) ont été choisis.

La deuxième partie, en 5 épisodes déjà tournés, n'a pas encore de date de sortie.

France télévisions prépare une adaptation de
Culture France télévisions prépare une adaptation de"La peste de Camus Culture Femmes fortes French touch et ovnis les séries coups de coeur de 2020

Plus familier de Sherlock Holmes que du bandit français avant d'être sollicité par Netflix, le créateur britannique ne voulait pas simplement transposer Arsène Lupin au 21e siècle comme l'a fait la BBC avec le célèbre détective dans "Sherlock".

Quelques énervés rétorquaient qu'en outre "un noir ne pouvait jouer Arsène Lupin " et "pourquoi pas Napoléon pendant que nous y sommes "? Bien évidemment, certain accueillirent l'annonce comme une provocation, d'autant plus qu'Omar Sy se révéla en 2020 aussi désagréable à la ville qu'il peut être agréable à l'écran: entre appropriation culturelle du "Black lives matter", soutien au cirque Traoré et appel à la haine contre la police française, le tout depuis sa luxueuse villa de Los Angeles, cela faisait beaucoup pour un seul homme.

Reste à voir si "Lupin" trouvera son public, en France comme à l'étranger, avant une possible saison 2.

Dernières nouvelles