L'UNFP invite les joueurs au dialogue — Baisse des salaires

Vers une baisse de 30

Lancer le diaporama Ligue des Champions: le classement des meilleurs buteurs de la saison 2020-2021+11

La crise économique liée à la pandémie de Covid-19 ainsi que le fiasco Mediapro confrontent les clubs professionnels français à une potentielle catastrophe financière.

Les représentants des clubs de Ligue 1 tels que Jean-Pierre Caillot (Reims), Marc Keller (Strasbourg), Jean-Michel Aulas (OL) Loïc Féry (Lorient) seront accompagnés de Christian Leca (Ajaccio) qui représente la Ligue 2. L'Union Nationale des Footballeurs Professionnels a participé à une réunions avec des président des clubs de L1 et L2 et un représentant de la Ligue de Football Professionnel pour étudier cette possibilité. Renégociés en 2019, en fonction des droits TV qui devaient perdurer jusqu'en 2024, les salaires des joueurs avaient été revu à la hausse avant la crise sanitaire. La situation est gravissime, c'est une évidence.

Une baisse des salaires d'environ 30%? C'est chaque joueur qui acceptera ou non une baisse de son salaire, le taux de celle-ci et sa progressivité.

Dernières nouvelles