Covid-19 : combien de personnes ont été vaccinées en France ?

Des prélèvements positifs réalisés en France jeudi et vendredi ont été séquencés afin de savoir s’ils contenaient le génome du variant britannique

La Normandie, meilleure élève de France en matière de vaccination

En 24 heures, la maladie a tué 232 personnes (contre 362 la veille), portant le bilan total des décès à 69 031 depuis le début de l'épidémie. L'Occitanie arrive en cinquième position avec 300 vaccinés pour 100 000 habitants, derrière la Nouvelle-Aquitaine (373 vaccinés pour 100 000 habitants), la Bourgogne-France-Comté (351 vaccinés pour 100 000 habitants) et l'Ile-de-France (331 vaccinés pour 100 000 habitants).

La pression hospitalière ne faiblit pas, avec 24 735 malades du Covid hospitalisés à travers le pays, contre 24 703 mardi et 24 812 lundi.

Un Conseil de défense sanitaire pourrait décider mercredi 13 janvier de nouvelles mesures pour contenir la hausse des contaminations au coronavirus et affronter sa variante la plus contagieuse, qui commence à s'installer en France. "Peut-être a-t-on un peu plus de temps qu'eux".

Après la réunion prévue à l'Élysée, il reviendra au gouvernement de Jean Castex d'en présenter les conclusions jeudi 14 janvier.

Le ministère de la Santé a communiqué le 11 janvier le nombre de personnes vaccinées contre la Covid-19 en France depuis le début de la campagne le 26 décembre 2020. Les Hauts-de-France sont 9e de ce classement (1,7).

"La campagne de vaccination se poursuit et s'ouvrira dès le 18 janvier prochain à l'ensemble des personnes de plus de 75 ans", ajoute la direction.

Alors que les premières doses du vaccin Moderna sont livrées à partir de ce lundi pour renforcer la capacité vaccinale dans les zones les plus touchées par l'épidémie, l'exécutif devra connaitre, courant cette semaine, les conséquences des fêtes de fin d'année marquées par un assouplissement des mesures de restrictions et savoir si elles vont provoquer une troisième vague épidémique.

Passée la vive polémique sur le démarrage au compte-gouttes de la vaccination, le rythme s'est un peu accéléré, boosté par l'élargissement de la campagne aux professionnels de santé, pompiers, ou aides à domicile de plus de 50 ans ou à risques de formes graves du Covid-19. "Bien sûr, on ne les renverra pas chez eux", a expliqué la mairie, tout en appelant les plus pressés à attendre mercredi.

Dernières nouvelles