Covid-19 : gorilles testés positifs au coronavirus dans un zoo américain

DE SAN DIEGO VIA ASSOCIATED PRESS

DE SAN DIEGO VIA ASSOCIATED PRESS

Ce 11 janvier 2020, nous apprenons que des gorilles ont été positifs à la COVID-19 au Parc Zoo Safari de San Diego (Californie, Etats-Unis d'Amérique). "Nous avons bon espoir qu'ils se rétabliront totalement ".

S'il s'agit du premier cas de transmission du virus chez ces animaux, la nouvelle n'est pas très étonnante.

Au moins huit autres gorilles exposés au zoo voisin de San Diego n'ont pas été touchés.

C'est une information qui en rajoute à la psychose générale que crée la pandémie de la Covid-19. La troupe reste en quarantaine ensemble et mange et boit.

La troupe de gorilles du Safari Park de 1 800 acres de San Diego se compose de cinq femelles et de trois mâles, dont un aîné "dos argenté" nommé Winston, âgé d'environ 45 ans, a déclaré James.

Les responsables du zoo discutent avec des experts qui traitent le coronavirus chez l'homme au cas où les animaux développeraient des symptômes plus graves.

Le 6 janvier, deux gorilles avaient commencé à tousser, ce qui a poussé le zoo à les tester au nouveau coronavirus à partir d'échantillons de matières fécales.

On pense que les gorilles ont contracté le virus d'un membre du personnel asymptomatique, malgré le respect de protocoles de biosécurité stricts conformes aux directives des Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis, a déclaré le zoo.

" Les résultats confirment que deux des gorilles ont été infectés par le SARS-CoV-2 et il est, pour l'instant, impossible d'écarter la possibilité que d'autres membres du groupe soient aussi contaminés", ont annoncé les services vétérinaires du département de l'Agriculture américain. L'une des directrices du parc animalier, Lisa Peterson, a confirmé que les animaux présentent une congestion légère et une toux, mais qu'ils se portent bien. En effet, de nombreuses études montrent que certaines espèces de primates peuvent contracter la Covid-19.

Les gorilles appartiennent à la famille des grands singes, ou hominidés, qui incluent les orangs-outans, Les chimpanzés, les gibbons et les humains appartiennent. C'est notamment le cas des humains et des gorilles.

Dernières nouvelles