USA : la Deutsche Bank prend ses distances avec Trump

Marché: Deutsche Bank ne fera plus affaire avec Trump

Deutsche Bank ne veut plus faire affaire avec Trump depuis l'invasion du Capitole par ses partisans

Après l'assaut contre le Capitole, Deutsche Bank a décidé de ne plus faire affaire à l'avenir avec Donald Trump, ni avec ses entreprises, rapporte ce mardi le New York Times. L'organisation Trump n'avait pas répondu à un e-mail demandant des commentaires et le bureau de presse de la Maison Blanche n'était pas immédiatement disponible.

La dirigeante de la filiale américaine de la banque, Christiana Riley, avait sévèrement condamné cette attaque sur le réseau professionnel LinkedIn la semaine dernière, dénonçant "un jour sombre pour l'Amérique et (sa) démocratie".

" Nous sommes fiers de notre Constitution et soutenons ceux qui cherchent à la faire respecter pour garantir que la volonté du peuple est respectée et qu'une transition pacifique du pouvoir a lieu", a-t-elle écrit.

La banque américaine Signature Bank, où siégeait autrefois la fille de Donald Trump, Ivanka, prend également ses distances avec le président.

Afin que le Journal Chrétien demeure un média indépendant, gratuit et sans publicité, votre soutien financier et votre mobilisation seront décisifs. Faites un don en cliquant ici.

Dernières nouvelles