USA : un autre ministre de Trump démissionne

Ph: AFP

États-Unis: le ministre de la Sécurité intérieure Chad Wolf démissionne

L'annonce du secrétaire par intérim du "Department of Homeland Security", Chad Wolf, est déroutante. Des manifestations qui pourraient débuter dès la fin de cette semaine et durer jusqu'à la cérémonie d'investiture de Joe Biden, prévue le 20 janvier à Washington.

Le 20 janvier est donc attendu avec un peu d'angoisse. "Il démissionne pendant une période de crise nationale et lorsque des terroristes intérieurs peuvent planifier des attaques supplémentaires contre notre gouvernement". Cet effort est surveillé de près après que les partisans du président sortant Donald Trump ont pris d'assaut le Capitole mercredi dernier dans un assaut qui a entraîné cinq morts, des dizaines de blessés parmi les forces de l'ordre et le saccage des bureaux des législateurs.

Chad Wolf a informé lundi le personnel de son service qu'il démissionnait, a déclaré le service de presse du DHS, précisant que Wolf devait quitter ses fonctions lundi à 23h59 (mardi 04h59 GMT).

La Maison blanche a décliné une demande de commentaire.

Chad Wolf a dirigé le département de la Sécurité intérieure alors qu'il mettait en œuvre les priorités de l'administration Trump en matière d'immigration et d'application de la loi, ce qui a suscité des critiques selon lesquelles il aurait politisé un département qui a été créé pour mieux protéger la nation à la suite des attentats terroristes du 11 septembre 2001.

Pendant son mandat, le département a été accusé par un dénonciateur d'avoir supprimé des faits dans des dossiers de renseignement que Donald Trump aurait pu trouver choquants, dont des informations sur l'ingérence de la Russie dans les élections et la menace croissante posée par les suprémacistes blancs.

Le secrétaire par intérim a défendu son mandat dans sa déclaration aux employés, affirmant que le département avait renforcé la sécurité aux frontières et lancé avec succès l'agence de cybersécurité qui a contribué à la supervision des élections de 2020.

L'élu démocrate Bennie Thompson, qui préside la commission de la Sécurité intérieure de la Chambre des représentants, a déclaré que la raison de la démission de Chad Wolf était "contestable", alors qu'un juge fédéral a estimé il y a deux mois que Wolf avait été nommé de manière illicite.

Il a indiqué dans sa lettre qu'il serait remplacé par le chef de l'Agence fédérale de gestion des urgences (FEMA), Pete Gaynor, qui occupera également un poste intérimaire.

Dernières nouvelles