56 morts et plusieurs disparues dans le séisme de Célèbes — Indonésie

Des secours s'affairent autour d'un bâtiment en ruines après un séisme survenu vendredi 15 janvier 2021 à Mamuju

Des secours s'affairent autour d'un bâtiment en ruines après un séisme survenu vendredi 15 janvier 2021 à Mamuju

Plus de 34 personnes ont été tuées vendredi au cours d'un fort séisme sur l'île de Célèbes en Indonésie, ont indiqué les autorités, alors que les secours fouillaient les décombres de plusieurs bâtiments effondrés, dont un hôpital, dans l'espoir de trouver des survivants.

La région de Palu, plus au nord sur l'île de Célèbes, avait ainsi été déjà frappée en septembre 2018 par un très fort tremblement de terre de magnitude 7,5 suivi d'un tsunami.

Malgré la pénurie d'équipement, les sauveteurs sont cependant parvenus à extraire des ruines "au moins dix survivants ", a annoncé un responsable des services de secours sur place, sans préciser combien de personnes pourraient encore en être prisonnières. "Selon les dernières informations il y a 26 morts, tous dans la ville de Mamuju", a indiqué Ali Rahman, chef de l'agence locale de gestion des catastrophes, précisant que le bilan pourrait s'alourdir. Depuis deux jours, des dizaines de corps sans vie ont été retirées des décombres de bâtiments effondrés à Mamuju, la capitale provinciale.

"L'hôpital est détruit. Il s'est effondré".

Au moins un hôtel s'est partiellement effondré et les bureaux du gouverneur local ont subi de gros dommages, selon les sauveteurs.

Le tremblement de terre de magnitude 6,2, selon l'Institut américain de géophysique, s'est produit vendredi à 02h18 heure locale.

L'agence de météorologie et géophysique a mis en garde contre la possibilité de nouvelles secousses et demande aux habitants d'éviter le bord de mer à cause du risque de tsunami. D'autres victimes ont été retrouvées plus au sud, où une forte réplique s'est fait sentir samedi matin.

Tout le monde panique parce que les autorités nous ont prévenus qu'il pouvait y avoir des répliques qui provoquent un tsunami, a indiqué une habitante de la ville Zulkifli Pagessa à l'AFP.

Jeudi, une secousse de 5,8 avait déjà été ressentie dans la région, sans faire d'importants dégâts. L'île avait déjà été frappée en 2018 par un très fort séisme suivi d'un tsumani dévastateur.

L'archipel indonésien, qui se trouve sur la "ceinture de feu " du Pacifique, une zone de forte activité sismique, est souvent victime de tremblements de terre et éruptions volcaniques. Cette catastrophe avait fait plus de 4 300 morts et disparus, et au moins 170 000 personnes déplacées.

Un autre séisme dévastateur de magnitude 9,1 avait frappé au large des côtes de Sumatra en 2004, entraînant un tsunami qui a tué 220.000 personnes dans la région, dont environ 170.000 en Indonésie.

Dernières nouvelles