États-Unis : décès du célèbre producteur musical Phil Spector

Phil Spector lors de son procès à Los Angeles en 2007

Décès du producteur musical américain Phil Spector

Le producteur de musique américain Phil Spector est décédé samedi de "mort naturelle" à 81 ans, a indiqué dimanche le Département de l'administration pénitentiaire et de la réinsertion de Californie dans un communiqué.

Il a produit 20 hits entrés dans le TOP 40 entre 1961 et 1965 et il a collaboré avec les Beatles, les Righteous Brothers et Ike, Tina Turner et les Ramones. D'après des médias américains, l'ancien producteur new-yorkais avait été diagnostiqué positif au Covid-19 il y a quelques semaines alors qu'il purgeait une peine de prison pour le meurtre de l'actrice Lana Clarkson qu'il avait abattu en 2003 dans son manoir de Los Angeles.

Phil Spector aura ainsi tiré partie des nouvelles possibilités techniques des studios durant les années 60, usant aussi de la réverbération ou du spill, un effet sonore obtenu par la captation d'autres sons dans le studio.

Inventeur du "wall of sound", une technique d'enregistrement dans une chambre d'écho diffusant un son réverbéré, Spector travailla ensuite avec The Beatles (période Let It Be, 1970), avant de poursuivre sa collaboration avec George Harrison (All Things Must Pass), John Lennon avec Yoko Ono (Plastic Ono Band) ou en solo (Imagine).

De revers musicaux en longs contentieux, il ne parviendra plus à retrouver le succès. Il sera aussi rattrapé par des troubles psychologiques chroniques, ses "démons", selon son expression.

L'homme à la chevelure touffue était aussi connu pour sa passion pour les armes, se rendant régulièrement en studio armé. Phil Spector affirmera que la quadragénaire s'était tirée elle-même une balle dans la bouche, une version taillée en pièces par l'accusation. A l'issue de deux procès, ce producteur légendaire avait été condamné en 2009 à une peine de 19 ans de réclusion qu'il purgeait dans un pénitencier depuis lors.

Dernières nouvelles