Covid-19 : isolement obligatoire pour les voyageurs arrivant en Guadeloupe

Covid-19: isolement obligatoire pour les voyageurs arrivant en Guadeloupe

Covid-19 : la Guadeloupe et la Martinique durcissent les conditions d'entrée sur leur territoire

Le ministère des Outre-mer a détaillé ce weekend les nouvelles mesures, qui s'ajoutent au port du masque obligatoire dans l'avion et dans les aéroports. "Les voyageurs qui se rendent à l'aéroport pour prendre un vol à destination des Outre-mer doivent pouvoir présenter lors d'un contrôle l'attestation dérogatoire de déplacement pendant les heures de couvre-feu (disponible sur le site du ministère de l'intérieur) ", est-il également souligné.

Les mesures ont été promulguées ce week-end par les préfets et concernent donc La Réunion, la Guyane, la Martinique et la Guadeloupe.

Même dispositif pour la Martinique et La Réunion, qui ont annoncé un durcissement des conditions d'entrée, avec une mise à l'isolement obligatoire de sept jours pour les voyageurs de toutes provenances. Il n'est presque plus possible, non plus, de se rendre à Mayotte depuis la métropole, et ce pour une durée d'au moins 15 jours.

Pour la Nouvelle-Calédonie, Wallis-et-Futuna et la Polynésie Française, cette mesure ne s'applique pas, " les autoritaires locales ayant déjà pris des dispositions spécifiques dans le cadre de leurs compétences sanitaires ".

Présentation d'un test PCR Covid 19 négatif réalisé dans les 72h avant le vol au départ de Mayotte, de La Réunion et de la Guyane (à compter du lundi 18 janvier). Isoler les touristes sept jours à leur arrivée en Guadeloupe fait bondir Éric, qui loue des kayaks à Sainte-Rose: "Tous les voyageurs doivent présenter un test négatif pour venir ici, alors je ne comprends pas pourquoi ils auraient une septaine en arrivant".

En revanche, pas d'obligation de test entre la Martinique et la Guadeloupe.

Les seules personnes exonérées de ces nouvelles contraintes sont celles qui voyagent directement entre la Guadeloupe et la Martinique. Les voyageurs entre la Guadeloupe et les îles du Nord (Saint-Martin et Saint-Barthélemy) ou la Guadeloupe et la Guyane doivent aussi justifier, dans les deux sens, d'un motif impérieux pour embarquer.

Dernières nouvelles