Découvertes archéologiques "importantes" à Saqqarah — Égypte

Ph. AFP

Ph. AFP

La nécropole de Saqqarah, située au sud du Caire, a offert de nouvelles découvertes qualifiées de "majeures" par le ministère du Tourisme et des Antiquités dès samedi soir le 16 janvier. Les autorités vont plus loin ce 17 janvier parlant de "trésors" archéologiques découverts parmi lesquels une cinquantaine de sarcophages du Nouvel Empire vieux de plus de 3.000 ans.

Les sarcophages en bois, datant du Nouvel Empire (XVIe-XIe siècle avant l'ère commune), ont été retrouvés dans un puits funéraire, selon M. Hawass, qui précise qu'un sarcophage en pierre a également été retrouvé dans un autre puits.

D'après Zahi Hawass, ces découvertes, faites près de la pyramide de Téti, devraient permettre de donner un nouvel éclairage sur la période du Nouvel Empire.

"Nous avons découvert un total de 22 puits funéraires", a-t-il dit à l'AFP. "Cette découverte réécrit l'Histoire de Saqqarah et plus particulièrement l'Histoire du Nouvel empire, né il y a 3000 ans", a assuré dimanche à l'AFP Zahi Hawass, avant d'ajouter que "70% (de cette nouvelle découverte) restent à explorer".

Trois entrepôts en briques de boue - construits pour stocker les fournitures, les offrandes et les outils utilisés dans la tombe de la reine - ont également été découverts attachés au temple. Parmi les découvertes dans ces puits figure celle d'un "soldat à côté duquel reposait sa hache de guerre", a précisé Zahi Hawass.

L'un des sarcophages de bois dévoilés lors de la présentation le 17 janvier 2021 des nouvelles découvertes de la mission archéologoique égyptienne conduite par Zahi Hawass dans la nécropole de Saqqarah.

Et de rappeler que 52 puits avaient été découverts, d'une profondeur de 10 à 12 mètres, avec plus de 50 sarcophages en bois de l'ère du Nouvel Empire, à l'intérieur. A Saqqarah, c'est habituellement plutôt 500 avant J. -C.

Des cercueils, des masques funéraires et un temple funéraire ont été découverts lors d'une mission archéologique à Saqqarah, un vaste cimetière à 32 kilomètres au sud du Caire qui, selon les experts, réécrira l'histoire de la région.

Un cercueil découvert dans la nécropole de Saqqara, au sud du Caire, le 17 janvier.

Les ruines de Memphis ont été désignées site du patrimoine mondial de l'UNESCO dans les années 1970. Ce monument, construit vers 2700 avant J.

Le site de Saqqara fait partie de la nécropole de l'ancienne capitale égyptienne de Memphis, qui comprend les célèbres pyramides de Gizeh ainsi que des pyramides plus petites à Abu Sir, Dahshur et Abu Ruwaysh. -C par l'architecte Imhotep, est considéré comme l'un des plus anciens à la surface du globe.

L'Égypte espère que toutes ces découvertes et son nouveau musée redynamiseront le tourisme mis à mal par l'instabilité politique et les attentats après la révolution de 2011 qui a chassé Hosni Moubarak du pouvoir, et par la pandémie de COVID-19.

Dernières nouvelles