Coronavirus : Des experts recommandent la vitamine D pour prévenir les formes graves

La vitamine D protège-t-elle su Covid

Covid-19 : des experts demandent la distribution de vitamine D à grande échelle pour limiter les formes graves

Vitamin D bottle with capsules on yellow background.

Au moment où le monde entier se concentre sur le remède du vaccin contre le coronavirus avec son lot de vaccins proposés par des laboratoires asiatiques, américains et européens, il y a 73 experts francophones et 6 sociétés savantes françaises qui ont trouvé un sérum: la vitamine D. "Ils recommandent de distribuer de la vitamine D aux personnes contaminées " à forte dose, et ce dès le diagnostic de Covid-19 posé " mais également à promouvoir " à grande échelle la supplémentation en vitamine D ", aux vues des insuffisances " retrouvées chez 40 à 50 % de la population française et plus encore chez les personnes à risque de formes graves de Covid-19 ". Omega 3. Nutritional supplements. En tout cas, les résultats trouvés montrent en effet que la supplémentation en vitamine D (sans remplacer la vaccination) contribuerait à réduire l'infection par le SARS-CoV-2 ainsi que le risque de formes graves de COVID-19, de passages en réanimation et de décès.

"La prise de vitamine D est " sans risque " si les doses sont adaptées, cette substance étant " simple, sans danger, peu coûteuse, remboursée par l'Assurance maladie ".

Au micro d'Europe 1, David de Ladoucette, gériatre à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris, explique: " On sait qu'elle est utile pour booster les défenses immunitaires, et on a réalisé qu'être carencé en vitamine D est un facteur de risque face au Covid-19 ".

Selon eux, "la vitamine D est capable d'activer ou de réprimer plusieurs dizaines de gènes, et peut ainsi théoriquement prévenir et/ou améliorer les formes graves de Covid-19".

L'équipe de chercheurs est partie du principe que la différence dans les taux de mortalité des différents pays touchés par le covid-19 ne pouvait pas uniquement s'expliquer par la répartition des âges dans la population ou la qualité des systèmes de santé. [.] Ceci expliquerait que les nourrissons qui reçoivent régulièrement de la vitamine D fassent des formes asymptomatiques de Covid-19 et moins de complications. Mais des recherches supplémentaires sont nécessaires pour tenir compte d'autres facteurs grâce à la mesure directe des niveaux de vitamine D " ont déclaré les scientifiques.

La vitamine D permettrait de moduler la synthèse de certaines protéines, notamment, comme le notent les experts, "l'ACE2 (utilisé par le SARS-CoV-2 pour infecter les cellules hôtes)". Mais les études scientifiques réalisées ces derniers mois vont toutes dans le même sens: la vitamine D aurait des vertus contre le Covid-19, avec un potentiel effet protecteur contre les infections développées lors d'une contamination au virus.

Au quotidien, la vitamine D se retrouve dans certains aliments comme le hareng, l'huile de foie de morue, la sardine, etc. Enfin, une exposition de la peau aux UV-B permet également de pallier au manque de soleil et de synthétiser la vitamine D. En France, la moitié de la population souffre d'un déficit en vitamine D.

Dernières nouvelles