L1 : Metz plonge Nantes dans le doute, Reims se relance

Éric Carrière ne comprend pas le choix Domenech

FC Nantes : Eric Carrière tire à boulets rouges sur Waldemar Kita

Coulibaly a répondu à Ajorque dans cette rencontre.

Metz a créé une (très) grosse surprise en s'imposant sur la pelouse de Lyon dimanche dernier, mettant fin à la série d'invincibilité des Gones. Et finalement, ses hommes se sont inclinés face aux Grenats (2-0) et se rapprochent de la zone rouge.

17e de Ligue 1 avec seulement trois points d'avance que le barragiste Nîmes, le FC Nantes glisse d'année en année dans le fond du classement de la L1.

Nantes n'a remporté aucun de ses 11 derniers matches de Ligue 1 (7 nuls, 4 défaites), pire série en cours. C'est pourtant au moment où l'on sentait les Canaris un peu plus à l'aise que Leya Iseka (1-0, 35e) ouvrait le score d'un joli lob, après un service parfait de Boulaya, soit le même duo qui avait plombé l'Olympique Lyonnais (0-1) la semaine dernière. Sur la période, seul Paris (5) a réussi plus de clean sheets que les Lorrains dans l'élite. Une situation forcément délétère pour le FC Nantes et qui fait logiquement l'objet de nombreuses critiques.

Farid Boulaya est impliqué sur 6 buts avec Metz en Ligue 1 2020/21 (3 buts, 3 passes décisives), seul Ibrahima Niane fait aussi bien. Les Champenois mène grâce à un but assez chanceux de Mbuku (40e), qui a repris de la tête une volée puissante hors cadre de Chavalerin. L'Algérien a d'ores et déjà été plus décisif en 16 matches cette saison que lors de ses 28 premiers dans l'élite (2 buts, 2 assists). Tout d'abord, le FC Nantes de Raymond Domenech n'y arrive toujours pas.

Dernières nouvelles