Je présente mes excuses à Monsieur le Préfet — Tristan Duval

La vidéo montrant Tristan Duval annoncer un reconfinement en rapportant une indiscrétion du préfet en préambule du conseil municipal de Cabourg a fait le tour des réseaux sociaux

Le préfet du Calvados dément l'indiscrétion du maire de Cabourg sur un reconfinement dès jeudi

Chacun y va ainsi de sa prédiction, à l'image du maire de Cabourg, Tristan Duval. Et tout ferme, comme en mars " a assuré l'élu à ses collègues.

Placé dans l'embarras par cette sortie, le maire de la cité normande a fait rédiger des excuses: "Monsieur le maire Tristan Duval s'excuse auprès du préfet 'pour s'être mal exprimé lors du conseil municipal'".

La municipalité de Cabourg a tenu à présenter ses excuses sur le compte Twitter de la Ville. Propos qu'il avait tenu alors que le conseil municipal était diffusé en direct sur la page Facebook de la Ville.

"En off, la presse n'est pas là".

"J'étais au téléphone avec le préfet qui, malheureusement, nous annonce un reconfinement assez dur, a-t-il ainsi déclaré. Annoncé mercredi soir, il entrera en vigueur jeudi. J'aurais dû préciser que cette décision était en cours de réflexion et ne pas mêler la préfecture ", ajoute-t-il.

"Tout (est) terminé", à cause d'un "reconfinement comme en mars".

Visiblement bien informé, l'élu détaille que les écoles resteront ouvertes "mais c'est une histoire de 15 jours puisque c'est bientôt les vacances" évoquant 15 jours de vacances "supplémentaires". Après, en revanche il y aurait 15 jours de prolongations de vacances, en plus. La raison, la France aurait "apparemment dépassé les 30 000 cas".

En plein conseil municipal, le maire de Cabourg, Tristan Duval, a annoncé les prochaines dates du reconfinement. Le représentant de l'État dans le département a démenti avoir discuté d'un nouveau confinement avec l'édile cabourgeais.

Au courant de l'affaire, la préfecture du Calvados a émis un communiqué très tard dans la nuit indiquant n'avoir "pas eu de conversation avec le maire de Cabourg sur l'hypothèse d'un reconfinement éventuel".

Dernières nouvelles